Thèse : Iconographie des coiffures mayas du codex postclassique de Dresde

Auteur

  • Hardy, Suzanne
  • Paradis, Louise (dir.)

Informations pratiques

Résumé

Parmi les sociétés de l’Amérique Précolombienne, les Mayas ont créé la plus grande tradition artistique. Pendant plusieurs siècles, ils ont peint, gravé et sculpté leur histoire sur les murs, les monuments, la céramique, le papier et les objets portatifs de toutes sortes. Ces oeuvres illustrent les personnages importants de leur société, exécutant des rituels divers et chacun est paré d’un costume. Les anthropologues considèrent généralement le costume comme une forme de communication symbolique pouvant informer sur la classe sociale, l’occupation, la religion, l’âge, la
région, etc. De tous les éléments du costume maya, c’est la coiffure qui semble recevoir les principaux symboles, ce qui nous fait croire qu’elle a une fonction particulière. Afin de connaître sa signification, nous avons choisi d’étudier les personnages du codex de Dresde. Ce codex est un manuscrit maya datant du Postclassique (possiblement vers 1250), dont la conservation est bonne et les publications sont nombreuses.
Plus de 300 dieux y sont illustrés, ornés d’une coiffure et accompagnés d’un court texte. En mettant en relation les coiffures et le contexte dans lequel elles se trouvent, nous avons constaté qu’elles informaient sur les caractères variables de l’identité des personnages. Les coiffures de la Période Classique sont venues appuyer nos résultats.


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search