Article : Des glyphes et des gestes

Créateur

  • Le Moine, Jean-Baptiste

Résumé

L’épigraphie maya est l’une des plus expressives connue en Mésoamérique. Son déchiffrement commence au lendemain de la conquête avec Diego de Landa et se poursuit jusqu’à nos jours. Cette saga visant sa compréhension, non encore achevée, a vu naître des dizaines d’hypothèses quant à sa forme et à son origine, allant jusqu’à la comparer au système Chinois. Au travers de l’étude des glyphes représentant le corps, nous tenterons d’aborder certains aspects de sa symbolique politique et spirituelle dans la société maya.

Références bibliographiques

  • 2014, décembre, 23 p.


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2021, 4 janvier). Article : Des glyphes et des gestes. Amoxcalli. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b36r

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search