Parution : Une Princesse indienne avant la conquête : roman historique

Une Princesse indienne avant la conquête : roman historique
Une Princesse indienne avant la conquête : roman historique

L’explorateur, archéologue et photographe français Claude-Joseph Le Désiré Charnay, dit Désiré Charnay (1828-1915), qui fut le premier à photographier les sites archéologiques mayas de Mitla, Izamal et Chichén Itzá, s’adonna aussi à la fiction en publiant en 1888 ce roman historique qualifié par l’archéologue, professeur au Collège de France et académicien Alfred Maury d’œuvre qui « repose sur la science et sur la réalité ».

Désiré Charnay par Napoléon Sarony
Désiré Charnay par Napoléon Sarony, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84499410

Créateur

Compte rendu

M. Alfred Maury présente, de la part de l’auteur, M. Désiré Charnay, un ouvrage intitulé : Une princesse indienne avant la conquête, roman historique (Paris , 1888, in- 12).
« Sous la forme d’un roman, dont tous les éléments lui ont été fournis par sa connaissance approfondie des antiquités américaines, le savant voyageur a tracé un tableau de l’état social, des mœurs, de la civilisation du Yucatan, avant la conquête espagnole. Il a choisi pour théâtre de cette sorte de drame la ville d’Ouxmal , la plus belle et la plus connue des anciennes villes du Yucatan.
« Le roman de M. Désiré Charnay est précédé d’une préface, qui est un intéressant résumé de ce que nous savons aujourd’hui des migrations et de l’état social, des arts et de l’industrie des populations qui étaient venues, par le nord-ouest, envahir le Nouveau Monde, soumettre les tribus qui s’y trouvaient déjà, populations que représentent au premier rang les Nahuas, qui occupèrent, à dater du milieu du VIIe siècle de notre ère, l’Anahuac.
« M. Charnay s’attache à nous montrer, en interrogeant les textes et les monuments , que les anciens Mexicains n’étaient pas les seuls qui eussent atteint, avant l’arrivée des Européens, à un degré assez avancé de civilisation, et que ce qui a été appelé la civilisation aztèque s’e’tendait alors sur une partie notable de l’Amérique.
« II ne faut donc pas que la forme romanesque, sous laquelle l’auteur a groupé tout ce que l’on peut savoir de l’état du Yucatan au XVIe siècle, donne le change au public. C’est un livre fait pour l’Amérique, comme celui qu’au siècle dernier Barthélémy composa pour la Grèce, sous le titre de Voyage du jeune Anacharsis. L’œuvre de l’imagination n’est que la mise en scène; le fond repose sur la science et sur la réalité. »

Informations pratiques

  • Editeur : Paris : Hachette
  • Date de parution : 1888
  • Description matérielle : 1 vol. (XII-311 p.)

Localisations


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search