Lukas Vischer (1780-1840)

Amoxcalli se propose de publier un modeste dictionnaire prosopographique des chercheurs, ethnologues, copistes, collectionneurs de codex méso-américains.
Amoxcalli propone publicar un modesto diccionario prosopográfico de investigadores mesoamericanos, etnólogos, copistas y recolectores de códices.
Amoxcalli proposes to publish a modest prosopographic dictionary of Mesoamerican researchers, ethnologists, copyists, and codex collectors.


Un certain nombre de codex mésoaméricains porte le nom de leur ancien possesseur tel le codex Aubin, Borgia, Cospi, Fejérváry-Mayer, ou Peresianus, sans pour autant que ces noms soient connus au-delà du cercle des américanistes. Dans ces pages, nous nous proposons d’esquisser de courtes biographies de ces collectionneurs de codex.

Pays Suisse
Langue(s) Suisse allemand
Sexe Masculin
Naissance 24 octobre 1780 à Bâle
Mort 23 décembre 1840 au château Ebenrain à Sissach

Notice

Fils de Peter Vischer l’Ancien né en 1751, Lukas Vischer1 était un homme d’affaires, voyageur et collectionneur de Bâle, en Suisse, et, comme son père, un artiste amateur. Au cours d’un séjour de neuf années au Mexique, il réunit une remarquable collection de sculptures et de céramiques anciennes mexicaines. La collection de Vischer constitue une part importante des collections du Museum der Kulturen Basel, l’ancien musée ethnologique de la ville de Bâle. Elle est considérée comme l’une des plus importantes collections européennes de sculptures et de céramiques précolombiennes.

Parmi ses collections figure un manuscrit mexicain du XVIe siècle, le “Lienzo Vischer I” – également connu sous le nom de Lienzo de Tecamachalco, ou Mapa de Tecamachalco – qui est une carte indigène mexicaine de l’altepetl de Tecamachalco et de ses environs, achevée en 1557. Elle est peinte sur une peau de cerf et mesure 2,42 mètres sur 1,452. Comme d’autres cartes indigènes, elle contient des informations historiques, géographiques et généalogiques dont plusieurs générations de la dynastie des caciques qui a régné sur Tecamachalco de 1325 à 1557.

Lienzo de Tecamachalco
Lienzo de Tecamachalco, Burland, C. A., “The Map as a Vehicle of Mexican History”. Imago Mundi, 1960, vol. 15.

Avant de s’installer au Mexique, Vischer a voyagé pendant plusieurs années aux États-Unis et au Canada, tenant un journal intime et un carnet de croquis. Ses représentations des Indiens Creek effectués en 1824 aux États-Unis et ses études sur la vie au Mexique ont particulièrement intéressé les chercheurs pour leur intérêt ethnologique. Des extraits du journal de Vischer, concernant des visites à Washington, D.C.3 et les Indiens Creek4, ont fait l’objet de plusieurs éditions en diverses langues. Ses manuscrits originaux sont conservés au château Wildenstein, Bubendorf, Basel-Land, Suisse.

Source(s)

  • Anders, Ferdinand ; Pfister-Burkhalter, Margarete ; Feest, Christian F. ; Becher, Hans, Lukas Vischer (1780-1840) : Künstler, Reisender, Sammler : ein Beitrag zur Ethnographie der Vereinigten Staaten von Amerika sowie zur Archäologie und Volkskunde Mexikos, Hannover : Kommissionsverlag Münstermann-Druck, 1967, 1 vol. (IX-257 p.). (Völkerkundliche Abhandlungen ; 2).
  • Anders, Ferdinand, “Die Sammlungen”, dans Anders, Ferdinand ; Pfister-Burkhalter, Margarete ; Feest, Christian F. ; Becher, Hans, Lukas Vischer (1780-1840) : Künstler, Reisender, Sammler : ein Beitrag zur Ethnographie der Vereinigten Staaten von Amerika sowie zur Archäologie und Volkskunde Mexikos, Hannover : Kommissionsverlag Münstermann-Druck, 1967, p. 34-42.
  • Feest, Christian F., “Lukas Vischer in Nordamerika”, dans Anders, Ferdinand ; Pfister-Burkhalter, Margarete ; Feest, Christian F. ; Becher, Hans, Lukas Vischer (1780-1840) : Künstler, Reisender, Sammler : ein Beitrag zur Ethnographie der Vereinigten Staaten von Amerika sowie zur Archäologie und Volkskunde Mexikos, Hannover : Kommissionsverlag Münstermann-Druck, 1967, p. 73-116.
  • Feest, Christian F., “Lukas Vischers Beiträge zur Ethnographie Nordamerikas”, Archiv für Völkerkunde, 1968, n° 22, p. 31-66. Disponible en ligne, url : <https://www.researchgate.net/publication/320004555_Lukas_Vischers_Beitrage_zur_Ethnographie_Nordamerikas>.
  • Feest, Christian F., “Lukas Vischer in Washington: A Swiss View of the District of Columbia in 1825”, Records of the Columbia Historical Society, Washington, D.C., 1973, n° 49, p. 78-110. Disponible en ligne, (payant), url : <https://www.jstor.org/stable/40067736>.
  • Baer, Gerhard, Die Basler Sammler Lukas Vischer (1780-1840) und Gustav Bernoulli (1834-1878), Basel : Museum für Völkerkunde, 1983, 2 p. (Begleitblätter zu den Ausstellungen im Museum für Völkerkunde Basel ; 11).
  • Ulf Bankmann, Gerhard Baer, “Lukas Vischer (1780-1840) und seine Sammlungen: Americana in Basel”, dans Basel 90 : Basler Stadtbuch 1990, p. 129-133. Disponible en ligne, url : <https://www.baslerstadtbuch.ch/stadtbuch/1990/1990_2132.html>.
  • Baer, Gerhard ; Graeser, Stefan ; Bankmann, Ulf, Altmexikanische Skulpturen der Sammlung Lukas Vischer, Museum für Völkerkunde Basel = Ancient Mexican sculptures from the Lukas Vischer collection, Ethnographic Museum Basel, Basel : Wepf, 1990, 1 vol. (179 p.). 
  • Quiñones Keber, Eloise, “Altmexikanische Skulpturen der Sammlung Lukas Vischer, Museum für Völkerkunde Basel/Ancient Mexican Sculptures from the Lukas Vischer Collection, Ethnographic Museum Basel Gerhard Baer Ulf Bankmann”, Ethnohistory, 1992, vol. 39, n° 1, p. 82-83.
  • Baer, Gerhard ; Bankmann, Ulf, Ancient Mexican ceramics from the Lukas Vischer Collection, Ethnographic Museum Basel : on the basis of studies related to the collection, Basel : Friedrich Reinhardt, 1996, 1 vol. (159 p.).
  • Collins, Robert P., “A Swiss traveler in the Creek Nation: the diary of Lukas Vischer, March 1824”, Alabama Review, 2006, october, vol. 59, n° 4, p. 243-284.
  • Doesburg, Sebastián van, “Tecamachalco, Mapa de”, Wiki-Filología, 13 janvier 2010 Disponible en ligne, url : <http://www.iifilologicas.unam.mx/wikfil/index.php/Tecamachalco,_Mapa_de>.
  • Wikipedia contributors, “Lukas Vischer (collector)”, Wikipedia, The Free Encyclopedia, 10 March 2016. Disponible en ligne, url : <https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Lukas_Vischer_(collector)&oldid=709396021>.

Identifiant(s)

Oeuvre(s) à la BnF

Citer cet article : Olivier Jacquot, « Lukas Vischer (1780-1840) ». Dans : Amoxcalli, ISSN 2606-6718, 17/07/2020. Disponible sur Internet, url : <https://amoxcalli.hypotheses.org/30727> (consulté le 24/05/2022).
  1. A ne pas confondre avec son homonyne, également bâlois, le théologien Lukas Vischer (1926-2008). []
  2. Voir l’échelle sur les photographies de l’article de Ayala Martínez, Aranzazú, “Tecamachalco y Quecholac cuentan su historia en códices”, Ladobe, 18 juin 2019. Disponible en ligne, url : <https://ladobe.com.mx/2019/06/tecamachalco-y-quecholac-cuentan-su-historia-en-codices/>. []
  3. Feest, Christian F., “Lukas Vischer in Washington: A Swiss View of the District of Columbia in 1825”, Records of the Columbia Historical Society, Washington, D.C., 1973, n° 49, p. 78-110. Disponible en ligne, (payant), url : <https://www.jstor.org/stable/40067736>. []
  4. Collins, Robert P., “A Swiss traveler in the Creek Nation: the diary of Lukas Vischer, March 1824”, Alabama Review, 2006, october, vol. 59, n° 4, p. 243-284. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search