Parution : Archéologia, n° 470 : Dossier Mexique

Sommaire

  • Pigeaud (R.) ; Thauré (M.), « Le Mans, un nouveau musée au Carré Plantagenêt », p. 8-20 : Plus de 1 200 objets pour une histoire qui embrasse 400 000 ans de présence humaine dans la Sarthe. Le Carré Plantagenêt, inauguré cet été, offre enfin une vision complète et moderne des découvertes archéologiques faites dans cette région au riche passé.
  • Fussy (C.), « L’épopée du Kybèlé, un périple grandeur nature en Méditerranée », p. 22-30 : Voilà 2 600 ans, les habitants de la colonie grecque de Phocée, sur les côtes de l’actuelle Turquie, ont fuit face aux Perses, embarquant sans doute par centaines sur leurs bateaux. Cet été, leur traversée de la Méditerranée a été refaite par un courageux équipage turc à bord d’une réplique de monorème. Malgré les approximations inévitables dans la reconstitution du navire, les enseignements du voyage sont innombrables.
  • Latsanopoulos (N.), « Teotihuacan, première société urbaine du Mexique », p. 32-41 : Le musée du quai Branly s’apprête à accueillir une exposition exceptionnelle sur l’un des sites les plus méconnus et fascinants de Mésoamérique : Teotihuacan, “le lieu où les hommes se convertissent en dieux”.
  • Mortier (G.), « Chichén Itzá, découvertes dans la capitale maya », p. 42-61 : L’actuelle campagne de fouilles au cœur de la fabuleuse cité maya de Chichén Itzá a mis au jour d’impressionnants vestiges. Les recherches se concentrent notamment autour d’une imposante fondation, au pied de la fameuse pyramide de Kukulcán. Très bien conservée, cette sous-structure est plus vieille d’au moins un siècle que l’édifice-emblême de la ville. D’autres chantiers sont ouverts.
  • Decramer (L.R.), « Via Aquitania, la voie impériale d’Aquitaine », p. 52-63 : La voie impériale d’Aquitaine, cette grande voie romaine qui reliait directement la Méditerranée à l’Atlantique à travers l’isthme gaulois, est l’objet d’une étude qui vise à la restituer de la façon la plus précise et complète possible.
  • Meyer (L.), « Trésors des arts de l’Islam », p. 64-69 : Quelques centaines de chefs-d’œuvre du monde islamique vont être présentés à Paris. Témoins de l’éclat et de la vie foisonnante des arts au cours des siècles, ils ont été prêtés par Nasser David Khalili, l’un des plus grands collectionneurs d’art de l’Islam au monde. L’occasion unique d’approcher un ensemble que son créateur revendique comme une symphonie, une invitation à la tolérance.

Informations pratiques

  • « Dossier Mexique », Archéologia, 2009, octobre, n° 470.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search