Document : Le Pavillon Mexicain

En 1890, l’Almanach du Voleur illustré, faisait paraître une courte notule intitulée Le Pavillon Mexicain1.

L’Almanach, après avoir évoqué certaines personnalités, présenté des pavillons ou des inventions – comme « la peine de mort par l’électricité » attendue « avec une extrême curiosité » aux États-Unis2, consacre une page au pavillon mexicain, illustrée d’une grande gravure sur bois.

Le texte semble d’ailleurs servir de prétexte à la publication de cette gravure du monument décrit, à savoir le pavillon construit par la République mexicaine pour l’Exposition universelle de 1889 se tenant à Paris, du 5 mai au 31 octobre 1889, pour fêter le centenaire de la Révolution française.

Si cette dixième Exposition universelle est à l’origine de la tour de Gustave Eiffel, dont elle a constitué l’attraction principale, elle permit au public international de se confronter à la reconstitution d’un temple mexicain, voulu et construit par le gouvernement mexicain, contrairement à celui de l’exposition universelle d’art et d’industrie de 1867 dont le monument résultait d’une initiative privée due à l’un des membres de la Commission scientifique du Mexique, Léon Méhédin (1828-1905), l’« aventurier du Second Empire »3.

Inaugurée le 6 mai 1889, l’Exposition universelle accueillit 61 722 exposants, dont 25 000 d’outre-mer, et attira un total de 32 millions de visiteurs !

L’illustration porte la signature du photograveur Rougeron-Vignerot qui indique qu’un modèle photographique fut employé pour la gravure gravée par « Émile Solvet », comme l’atteste la signature4.

Le texte d’accompagnement, anonyme, est le suivant :

Le Pavillon Mexicain

Le pavillon de la République mexicaine est certainement l’un des plus intéressants et des plus étranges parmi les édifices qui s’élèvent au Champ de Mars. Le monument se compose d’une partie centrale et de deux pavillons latéraux. Une succession de gradins conduit au portique où se trouvent deux cariatides dont la forme a été empruntée à une étude archéologique faite récemment à Tula de Hidalgo. Dans les pavillons situés à droite et à gauche on a placé des groupes mythologiques qui ont été tirés authentiquement de l’archéologie mexicaine.

Pavillon Mexicain
Pavillon Mexicain

Cette reproduction exacte du monument de Xochicalco recouvre une surface de 2, 100 mèt. carrés.

A l’intérieur on voit des bois magnifiques, des pierres précieuses, des plantes textiles, des tabacs et surtout des minerais d’or et d’argent.

Au premier étage sont les cuirs, les bois de teinture, les plantes médicinales, les céréales et une salle spéciale réservée aux beaux-arts où l’on voit une série de paysages mexicains du plus charmant effet.


Avec cette publication L’Almanach reprenait l’illustration, en lui accordant plus de place, qui était parue – en vignette – dans le périodique Le Voleur illustré, avec le même texte5.

  1. « Le Pavillon Mexicain », Almanach du Voleur illustré, Paris : Le voleur, 1890, p. 36. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k896102h/f37.item>. []
  2. « La peine de mort par l’électricité », Almanach du Voleur illustré, Paris : Le voleur, 1890, p. 34-35. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k896102h/f35.item>. []
  3. Gerber, Frédérick ; Nicaise, Christian ; Robichon, François, Léon Méhédin : 1828-1905 : un aventurier du Second Empire, Rouen : Bibliothèque municipale de Rouen, 1992, 1 vol. (252 p.-[16] p. de pl. : couv. ill.) ; 17 cm x 26 cm. []
  4. Il est crédité de 20 gravures dans Sosta, René, Deux blanches et deux noires, Paris : Librairie d’éducation nationale, [1903], 1 vol. (249 p. []
  5. « Revue de l’Exposition : Le Palais central des colonies. Le Pavillon mexicain », Le Voleur illustré : cabinet de lecture universel, 25 juillet 1889, p. 472-473. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6456656v/f8>. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search