Les Aztèques dans les jeux de société

Un certain nombre de concepteurs de jeux, les game designer comme ils sont parfois nommés même en français1 se sont inspirés des principales civilisations précolombiennes. Parmi celles-ci, l’expansionnisme des Aztèques semble propice à développer des jeux de conquêtes et de batailles.

Même si à proprement parler, Teotihuacan n’est pas Aztèque, nous citons ici les jeux qui évoquent la cité dont le nom a été attribué par les Aztèques.

Par jeux de société nous regroupons ici, classés par ordre chronologique d’édition, un liste non exhaustive de différents types de jeu existants : jeux de société, wargames, jeux de rôle, jeux de figurines, jeux de cartes, etc., à l’exclusion des puzzles.


Aztec (1976)

Avant les jeux d’arcade, ancêtres des jeux vidéos, les salles d’arcade proposaient aussi des billards électriques (flipper ou pinball). En 1976, l’entreprise Williams Electronics en produit un en référence aux Aztèques.

Aztec
Aztec
Aztec pinball

Tabu: The Game of Aztecs (1980)

Destiné à être joué par quatre joueurs, le tabou inhérent au jeu consiste à emmener une jeune Vierge sur un autel aztèque pour qu’elle y soit sacrifiée. Les prêtres et les soldats qui doivent l’y amener sont contrariés par des obstacles qui se dressent devant eux2.

The ancient Aztec atmosphere is revived in this game, where warriors and priests fight for leading the virgin to the sacrificial altar.

Argument de l’éditeur.
Tabu: The Game of Aztecs
Tabu: The Game of Aztecs

Aztec (1995)

Publié par l’éditeur Zoch Verlag, le jeu de Niek Neuwahl permet à deux ou trois joueurs de construire un temple à degrés3. Il oppose deux grands bâtisseurs qui trouvent une base de pyramide à Hueycalco, le site du grand temple au milieu de la jungle. Les 22 fragments identiques contenus dans la base doivent leur permettre de la reconstruire mais Ah Puch, le dieu de la mort et de la destruction, interfère pour contrecarrer les plans des constructeurs.

Aztec
Aztec
Aztec
Aztec

Xochintlan (1996)

Pour son jeu diffusé en ligne, Pierre Canuel proposait de télécharger4 sur son site des cartes à imprimer pour ensuite reproduire les motifs prédéfinis à l’aide de l’une des trois familles de cartes : singes, oiseaux et lézards dont le stylisme emprunte aux sceaux aztèques à imprimer des tissus.

Xochintlan
Xochintlan

Azteca (1998)

Œuvre de Pascal Bernard éditée par Tilsit, Azteca emmène le joueur sur le lac Texcoco, dans la vallée de Mexico-Tenochtitlan, où les cités-états des Aztèques, des Toltèques, des Chichimèques et des Tépanèques s’affrontent.

Carte d'Azteca
Azteca

Le but du jeu est de réaliser le plus de sacrifices possibles en l’honneur du dieu Quetzalcoalt [sic] avant que le dieu Tezcatlipoca ne détruise l’univers. Pour cela les joueurs doivent sauver Quetzalcoalt [sic] des enfers et lui faire gravir la pyramide du Temple d’or avant que Tezcatlipoca ne la descende pour atteindre les enfers. Si Quetzalcoalt [sic] atteint son temple d’or avant que Tezcatlipoca n’atteigne les enfers, le vainqueur est le joueur qui aura offert le plus de sacrifices à Quetzalcoalt [sic]. En cas d’égalité entre joueurs, la victoire revient au joueur qui possède le plus de territoires assimilés puis de territoires et enfin le joueur le plus riche (additionner le tribut aux coûts des guerriers et bateaux). Si Tezcatlipoca atteint les enfers avant que Quetzalcoalt [sic] n’atteigne son temple d’or, alors tous les joueurs ont perdu et l’univers est détruit par les démons Tzitzimimes.

Azteca : [règles], https://www.jeuxavolonte.asso.fr/regles/azteca.pdf
Azteca
Azteca

Fall of the Aztecs (1999)

Le prolifique concepteur Lloyd Krassner (1970-2020)5 montre son attachement aux cultures précolombiennes en récidivant avec ce jeu qui met en scène les Espagnols et leurs alliés Totonaques, Tlalcaltèques, Texcocans faisant le siège de Tenochtitlan représentée par ses guerriers d’élite et Cuauhtémoc6.

Aztec Skirmish (2002)

Production de Lloyd Krassner (1970-2020), Aztec Skirmish7 permet à deux joueurs d’incarner les Aztèques en lutte contre les Conquistadores.

Aztec Skirmish
Aztec Skirmish

Tlachtli (2002)

Œuvre du même Lloyd Krassner (1970-2020), récemment décédé8, Tlachtli invite les joueurs à jouer au jeu de balle mésoaméricain9.

Tlatelolco (2002)

Avec Tlatelolco, Lloyd Krassner (1970-2020) nous immerge dans le grand marché de l’Empire aztèque. Les joueurs sont des pochteca (marchands) qui essaient d’acquérir certaines marchandises auprès des différents stands du marché. Chaque joueur tente de collecter six marchandises déterminées au hasard pour chaque joueur tout en évitant le voleur qui rôde sur le marché10.

Tlatelolco
Tlatelolco

Mexika (2002)

En 1325, voyant se réaliser une vieille prophétie, les Aztèques décident de bâtir Tenochtitlan, la capitale de leur empire. Vous êtes un « Pilli Mexica », un noble chargé de participer à la construction de la ville.

Utilisez judicieusement vos points d’actions pour bâtir des quartiers, creuser des canaux de navigation, construire des ponts … et pour contrer les plans de vos adversaires ! Erigez des temples pour augmenter votre prestige et devenir ainsi le favori de l’Empereur !

Argument de l’éditeur, url : <https://www.supermeeple.com/nos-jeux/mexica-fiche-jeu/>11.
Mexika
Mexika

Fightball: Aztecs vs. The Dark (2002)

Se rapprochant d’une partie de basketball avec des quarts-temps, Fightball: Aztecs vs. The Dark oppose des Aztèques à l’équipe noire qui ne jouent qu’après avoir mis en place leur terrain de jeu.

Fightball: Aztecs vs. The Dark
Fightball: Aztecs vs. The Dark

Aztec Conquest (2005)

Sur un plateau de 10 cases par 9, les joueurs déplacent des pions jusqu’au temple aztèque sacré.

Slide carefully along the ground to the sacred Aztec Temple. Keep an eye on your enemy, overcome obstacles, and make sure all the members of your tribe reach the safety of the Temple!

Argument de l’éditeur
Aztec Conquest
Aztec Conquest

Azteken Schatz (2006)

Le jeu de Reiner Knizia, qui fut également commercialisé par Hasbro, cultive la veine du trésor des Aztèques12 : les joueurs s’affrontent pour être les premiers à obtenir 200 points.

Azteken Schatz
Azteken Schatz

Aztekz (2008)

Le jeu de l’éditeur allemand Yun Games Kemal Zhang vise à libérer des âmes qui errent autour d’une pyramide aztèque. Chaque joueur a un chef et deux esclaves qui déambulent dans le labyrinthe mouvant de la pyramide.

Aidez le chef de des Aztèques à libérer les âmes perdues dispersées autour de la pyramide. Chaque chef veut être le plus puissant libérateur d’âmes, car seul le meilleur obtiendra le droit de reposer dans la pyramide pour son sommeil éternel.

Règles traduites en français, url : <http://clube.free.fr/pages/regles/pdf/AztekzFR.pdf>.
Aztekz
Aztekz 

Blood and Gold: The Americas at War (2009)

Le jeu de Rudy Scott Nelson de Richard Bodley Scott situent les joueurs dans une Amérique préhispanique : les joueurs endossent le rôle de chefs de guerre Aztèques, Incas ou Mayas pour mener des guerres en vue d’appréhender des esclaves, conquérir des territoires et effectuer des sacrifices. Faisant fi de la chronologie historique, le jeu mêle aussi bien des armées d’Amérique centrale (Teotihuacan, Aztèques, Olmèques, Zapotèques, Tlaxcaltèques, etc.), d’Amérique du nord (Pueblos, Indiens des plaines) ou d’Amérique du Sud (Mochicas, Chimus, Chancas, Incas, Aymarás d’Hatuncolla, Cañaris, Mapuches, Tupís, etc.)13.

Blood and Gold: The Americas at War
Blood and Gold: The Americas at War

The Aztec Market (2009)

Sous-titré The Market of Tlatelolco, le jeu de Victor Melo représente le grand marché précolombien de Tlatelolco où le joueur est un marchand qui essaie d’obtenir quatre différents types de marchandises14.

The Aztec Market
The Aztec Market 

En novembre 2010, l’éditeurs a organisé un concours pour créer de nouvelles tuiles afin que les bénéfices soient reversés à l’organisme caritatif Ayudarjugando ((Voir son site, url : <https://ayudarjugando.org/>). L’extension “Ayudarjugando” propose donc 10 tuiles supplémentaires :

  • The Hairdresser, par Joan Ribera.
  • The Astronomer, par Mark Gerrits.
  • The Black Market, par Diego Ibañez.
  • The Pyramids (4 tuiles), par Lee Valentine.
  • The thief, par Lee Valentine.
  • El trocador, par Sergio Camina.
  • The Gambler, par Mark Gerrits.

Chocolatl (2010)

Günter Burkhardt se base sur la production du cacao pour un jeu d’enchères à l’aveugle à faire dans divers endroits du plateau.

Chocolatl : plateau
Chocolatl : plateau
Chocolatl
Chocolatl
Chocolatl
Chocolatl

Aztlán (2012)

Dans son jeu, Leo Colovini nous mène dans la contrée mythique d’Aztlán, où quatre tribus s’efforcent de survivre et de prospérer sous le regard des dieux. Chacune est désignée selon son animal totémique : l’ocelot, le quetzal, le serpent, et le coyote.

La coexistence pacifique apporte la richesse et la prospérité à tous, mais les redoutables dieux aztèques favorisent ceux qui sont puissants dans la guerre et leur apportent leurs ennemis soumis comme de cruelles offrandes…

Seule une des quatre tribus se verra accorder le droit de rester sur cette terre bénie lorsque le temps de l’exil arrivera, à la fin du cinquième âge du Soleil.

Guidez votre tribu pour construire le plus puissant empire à travers les cinq âges, gagnez la faveur des dieux et devenez le plus grand souverain du pays d’Aztlàn.

Traduction de l’argument de l’éditeur, url : <http://www.aresgames.eu/games/euro-games/aztlan>.
Aztlán
Aztlán 

Guerra de Mitos : Griegos y Aztecas (2013)

En 2013, le jeu de cartes Guerra de Mitos (Myths at War) de l’éditeur GDM games (Voir son site, url : <https://gdmgames.com/catalog/guerra-de-mitos/>.)) a proposé une extension portant sur les panthéons Grecs et Aztèques (GDM2). Ce deuxième volet du jeu de cartes est donc axé sur les mythologies de la Grèce classique et des Aztèques précolombiens qui se combattent entre elles.

Guerra de Mitos : Griegos y Aztecas
Guerra de Mitos : Griegos y Aztecas

Azteka : le cercle de la vie (2014)

Dans Azteka : le cercle de la vie de Andrea Mainini édité par Huch! and Friends, l’un des joueurs endosse le rôle de la Vie, l’autre celui de la Mort : ils s’affrontent sur le Cercle de la vie. ((Voir les règles du jeu, url : <https://regle.escaleajeux.fr/aztek_rg.pdf>.)).

Azteka : le cercle de la vie
Azteka : le cercle de la vie

Clash of Cultures: Civilizations – Aztecs (2014)

L’extension Civilisations – Aztecs pour le jeu Clash of Cultures ajoute trois cartes Leader et un plateau de jeu Civilisation.

Clash of Cultures: Civilizations – Aztecs
Clash of Cultures: Civilizations – Aztecs
Clash of Cultures: Civilizations
Clash of Cultures: Civilizations avec un Tlatoani portant panache et Pierre du Soleil.

Cacao (2015)

Dans son jeu de placement de tuiles illustré par Claus Stephan, Phil Walker-Harding fait du joueur des chefs de tribu qui essaient de mener leurs peuples à la gloire et à la prospérité par le commerce du cacao. L’aire de jeu commence avec seulement deux tuiles de jungle en jeu : un champ de cacao et un petit marché. Seuls ceux qui utilisent habilement leurs travailleurs et savent comment exploiter la puissance des dieux seront richement récompensés15.

Gloire aux dieux Aztèques (2016)

Extension du jeu Settlers – Naissance d’un Empire, illustré par Roman Kucharski, Gloire aux dieux Aztèques est l’œuvre d’Ignacy Trzewiczek. Il permet d’endosser le rôle d’un dirigeant Aztèque demandant l’aide des dieux afin d’obtenir des faveurs pour affronter ses adversaires.

Settlers - Naissance d'un Empire : Aztèques
Settlers – Naissance d’un Empire : Aztèques

Durant sa période faste, l’empire Aztèque recouvrait une grande partie de la Mésoamérique, et sa culture et son influence religieuse s’étendaient très loin.

En tant que dirigeant du peuple Aztèque, vous devez maintenant vous tourner vers les dieux pour leur demander de l’aide. Utilisez des bénédictions et autres faveurs divines pour surpasser vos adversaires !

Settlers : Naissance d’un Empire, Aztèques vous propose une toute nouvelle faction et des règles sur la religion. Lorsqu’ils prient, les joueurs introduisent une notion de risque dans la manière de résoudre leurs actions.

Oserez-vous quémander encore plus aux dieux ?

Argument de l’éditeur
Aztèques : cartes
Aztèques : cartes

Cacao: Chocolatl (2016)

Cette extension du jeu Cacao de Phil Walker-Harding propose quatre nouveaux modules : « Chocolat », « Huttes », « Irrigation » et « Carte »16.

Cacao Chocolatl
Cacao: Chocolatl

Cacao: Diamante (2017)

Cette extension du jeu Cacao de Phil Walker-Harding propose quatre nouveaux modules : « Mines de pierres précieuses », « Arbre de vie », « Faveur de l’empereur » et « Nouveaux ouvriers »17.

Cacao: Diamante
Cacao: Diamante

Tenochtitlan (2018)

Adam Thrasher18, le concepteur du jeu, le présente ainsi :

It is the late 15th century. In the central valley of Mexico stands the great city of Tenochtitlan, the capital of the mighty Aztec Empire. You are an ambitious citizen traveling through the city doing great deeds to achieve social advancement. Tenochtitlan is a Euro-style dice drafting game for 1 or 2 players.

The game features four upgradable characters, each with different special powers. Five out of six double-sided location cards are selected at the beginning of each game to create a modular board (384 possible configurations). Players travel clockwise around the board, collecting different goods (represented by dice), delivering goods and making sacrifices at temples. Careful planning and interrupting your opponent’s plans are the keys to victory.

Tenochtitlan
Tenochtitlan

Cortés et la conquête du Mexique 1519-1521 (2018)

Publié dans le magazine Vae Victis n°139 comme supplément au dossier « Cortés et la conquête du Mexique 1519-1521 » lui-même publié dans le n° 137 de Vae Victis, le jeu propose de jouer les batailles de la Conquête : simuler la Noche Triste (26 juin au 1er juillet 1520) et le siège de Tenochtitlan (26 mai au 13 août 1521).

N° 137 de Vae Victis
N° 137 de Vae Victis
Cortés et la conquête du Mexique 1519-1521

Teotihuacan : La cité des Dieux (2018)

Elu meilleur jeu de stratégie de l’année 2018 par Dice Tower, Teotihuacan : La cité des Dieux invite les joueurs à bâtir la cité des temples de la Lune et du Soleil. Le jeu est l’œuvre de Daniele Tascini19 et Dávid Turczi.

Admirez la gloire de la cité de Teotihuacan, modèle de l’Ère Précolombienne ! Usez de stratégie, développez-vous, gagnez la faveur des dieux !

Chacun à la tête de votre pool d’ouvriers (dés) gérez leurs déplacements et les ressources disponibles, développez de nouvelles technologies, aménagez des habitations pour votre peuple, et participez à la construction de la resplendissante Pyramide du Soleil au centre de la ville !

Argument de l’éditeur, url : <http://www.pixiegames.fr/jeux-experts/169-teotihuacan-la-cite-des-dieux.html>.
Teotihuacan : La cité des Dieux
Teotihuacan : La cité des Dieux

Teotihuacan : L’Age Préclassique (2019)

L’extension L’Age Préclassique20 introduit de nouvelles options pour enrichir et élargir l’expérience de ce jeu consacré à la cité de Teotihuacan : des pouvoirs asymétriques pour chaque joueur, un quatrième Temple débloquant de nouvelles capacités uniques, des Événements impactant les Saisons et Éclipses…

Teotihuacan : L'Age Préclassique
Teotihuacan : L’Age Préclassique

Teotihuacan: Shadow of Xitle (2020)

Cette extension ajoute dix nouvelles technologies et dix nouvelles tuiles de départ au jeu de solitaire de Daniele Tascini et Dávid Turczi : Teotihuacan : Late Preclassic Period.

La force destructrice de l’éruption du Xitle a complètement enseveli et détruit Cuicuilco et Copilco, deux villes significatives sur le plan civique et religieux. Les survivants se sont dispersés à travers la Méso-Amérique, beaucoup se sont installés à Teotihuacan et dans ses environs. Grâce à cet apport, Teotihuacan connaît une croissance accélérée et adopte de nouvelles technologies à mesure que la ville s’impose comme un siège du pouvoir dans la région.

Argument de l’éditeur, url : <http://www.pixiegames.fr/jeux-experts/628-teotihuacan-ext-ombres-de-xitle.html>.
Teotihuacan: Shadow of Xitle
Teotihuacan: Shadow of Xitle

Aztec (2020)

Imaginé par Stéphane Beaume et illustré par Sabrina Tobal, le jeu prend prétexte des Aztèques pour une chasse au trésor.

Véritable Indiana Jones des temps modernes, vous avez réussi à pénétrer dans le temple maudit ! Mais quand vient le moment de partager le trésor, chacun veut récupérer le maximum de joyaux et tous les coups sont permis ! Et n’oubliez pas : un véritable temple aztèque arrive toujours avec son lot de pièges et de malédictions…

Servez-vous, prenez les joyaux et tentez d’éviter les malédictions pour amasser le trésor le plus important, durant 5 manches pendant lesquelles le bluff est au programme.

Alors, prêt à découvrir le poker à la mode aztèque ?

Argument de l’éditeur.
Aztec
Aztec

Coatl (2020)

Du nom nahuatl de l’un des jours du calendrier Aztèque, le jeu Cóatl21 permet d’assembler le célèbre serpent sur un plateau en forme de Pierre du Soleil. Chaque joueur doit assembler trois Cóatl, en fonction des couleurs indiquées par leurs cartes d’objectifs.

Coatl
Coatl
Coatl

Mythic Americas Aztec & Nations (2020)

Dans sa gamme Warlords of Erehwon, l’éditeur Warlord Games propose des boîtes consacrées aux Aztèques et Indiens d’Amérique du Nord.

The new Mythic Americas version of Warlords of Erehwon still keeps at its heart a singular objective in mind – to allow for fast-paced and exciting miniature battles upon a standard-sized table between rival forces known as Warbands. A Warband represents your own band of warriors – courageous humans, blood-thirsty…

Argument de l’éditeur, url : <https://store.warlordgames.com/products/mythic-americas-aztec-nations-starter-set>.

Aztec Football (2020)

Le jeu de Joseph Propati mêle la passion footballistique mexicaine au passé précolombien puisque des guerriers aztèques s’affrontent au ballon rond pour marquer des buts mais sur un terrain de jeu occupé par des rochers. L’équipe perdante est sacrifiée aux Dieux.

Aztec Football
Aztec Football 

Teotihuacan: Expansion Period (2021)

Cette extension, qui devait paraître en mars 2021, du jeu Teotihuacan : La cité des Dieux, aurait dû permettre22 de développer l’influence de Teotihuacan sur son site mais aussi d’envoyer des expéditions militaires jusqu’à la péninsule du Yucatan. Les combattants deviennent des colons et la richesse apportée par l’obsidienne attire de nouvelles découvertes. Plusieurs modules sont proposés : Obsidienne, “Mansion”, Autels et chamans, Expansion de l’Empire (plateau Empire et Conquest), Teotibot.

Teotihuacan: Expansion Period
Teotihuacan: Expansion Period

Zapotec (2021)

Signalons que l’éditeur Board & Dice annonce pour novembre 2021 une version de son jeu portant cette fois sur les Zapotèques !

The Zapotec were a pre-Columbian civilization that flourished in the Valley of Oaxaca in Mesoamerica. Archaeological evidence reveal their culture going back at least 2,500 years. Remnants of the ancient city of Monte Albán in the form of buildings, ball courts, magnificent tombs, and finely worked gold jewelry testify of this once great civilization. Monte Albán was one of the first major cities in Mesoamerica and the center of the Zapotec state that dominated much of the territory that today belongs to the Mexican state of Oaxaca.

In a game of Zapotec, you build temples, cornfields and villages in the three valleys surrounding the capital to generate resources needed for building pyramids, making sacrifices to the gods, and performing rituals. Each round, players simultaneously pick a card from their hand to determine their turn order and the resources they collect. Players then perform individual turns and spend resources to build new houses, gain access to special abilities, make sacrifices to the gods and build pyramids.

Zapotec
Zapotec

Notes

  1. Par exemple sur le site du Gaming campus, url : <https://gamingcampus.fr/metiers/game-designer.html>. []
  2. Voir les règles, url : <http://zargosl.free.fr/tabu-UK.html>. []
  3. Voir la règle du jeu sur le site Escale à jeux, url : <https://regle.escaleajeux.fr/aztez_rg.pdf>. []
  4. Voir url : <http://jeuxstrategie1.free.fr/jeu_xochintlan/materiel.pdf>. []
  5. Voir son The WarpSpawn Big Book O’Games / Compiled by P. Cobcroft, 2004, 1 vol. (2363 p.). Disponible en ligne, url : <https://curufea.com/games/warpspawn/warpspawn.pdf>. []
  6. Voir les règles, url : <https://www.angelfire.com/games2/warpspawn/Aztec.html>. []
  7. Voir la règle sur son site, url : <https://www.angelfire.com/games2/warpspawn/AzS.html>. []
  8. Voir « Lloyd Krassner Obituary », Dignity memorial, 8 mai 2020. Disponible en ligne, url : <https://www.dignitymemorial.com/obituaries/north-lauderdale-fl/lloyd-krassner-9171122>. []
  9. Voir la règle, url : <https://www.angelfire.com/games2/warpspawn/Tlach.html>. []
  10. Voir les règles, url : <https://www.angelfire.com/games2/warpspawn/Tlat.html>. []
  11. Voir aussi, le site de Iello, url : <https://iellousa.com/products/mexica>. []
  12. Voir la règle du jeu traduite en français, url : <https://regle.escaleajeux.fr/aztes_rg.pdf>. []
  13. Voir le livre : Briggs, Graham ; Bodley Scott, Richard ; Nelson, Rudy Scott ; Gaukroger, Nik (collab.) ; Hamilton, James (collab.) ; Robinson, Paul (collab.), Blood and Gold: The Americas at War, Epsom : Osprey Publishing, 2009, 1 vol. (92 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ISBN 978-1-84603-689-7. Disponible en ligne, url : <https://pdfslide.net/documents/kg8yhbloodandgoldtheamericasatwarospreyfieldofglory12.html>. []
  14. Voir les règles sur le site de l’éditeur, url : <https://nestorgames.com/rulebooks/AZTEC_EN.pdf>. []
  15. Voir le site de l’éditeur, url : <https://abacusspiele.de/produkt/cacao/>. []
  16. Voir le site de l’éditeur, url : <https://abacusspiele.de/produkt/cacao-1-erweiterung-chocolatl/>. []
  17. Voir le site de l’éditeur, url : <https://abacusspiele.de/produkt/cacao-2-erweiterung-diamante/>. []
  18. Un Christopher Adam Thrasher est auteur d’une thèse de doctorat Surviving Spanish Conquest: Yucatec Maya Social and Cultural Persistence, The University of West Florida, 2017. Disponible en ligne, url : <http://etd.fcla.edu/WF/WFE0000594/Thrasher_Christopher_Adam_201712_MA.pdf>. []
  19. Notons que l’éditeur polonais Board&Dice a publié, le 16 janvier 2021, un avis relatif aux propos racistes du concepteur du jeu proférés au cours d’une conversation Facebook, url : <https://boardanddice.com/about/statement-on-daniele-tascini/>. S’il s’est excusé pour ses propos, l’éditeur les a considérés assez insuffisants pour ne plus nouer de collaboration avec lui. L’éditeur de jeux allemand Hans im Glück a également décidé de rompre ses relations avec le concepteur et d’arrêter la diffusion de son jeu Marco Polo, url : <https://www.hans-im-glueck.de/en/news/statement-zu-rassistischen-aeusserungen.html>. []
  20. Voir la présentation sur le site de l’éditeur, url : <http://www.pixiegames.fr/jeux-experts/169-teotihuacan-la-cite-des-dieux.html>. []
  21. Voir le descriptif complet sur le site de l’éditeur, url : <https://jeuxsynapsesgames.com/game/coatl/>. []
  22. Board & Dice ayant suspendu les jeux en cours de développement avec Daniele Tascini, le jeu ne paraîtra sans doute pas. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search