Abel Briquet (1833-1926)

Amoxcalli se propose de publier un modeste dictionnaire prosopographique des chercheurs, ethnologues, copistes, collectionneurs de codex méso-américains.
Amoxcalli propone publicar un modesto diccionario prosopográfico de investigadores mesoamericanos, etnólogos, copistas y recolectores de códices.
Amoxcalli proposes to publish a modest prosopographic dictionary of Mesoamerican researchers, ethnologists, copyists, and codex collectors.

PaysFrance
Langue(s)français
SexeMasculin
Naissance1833-12-30, Paris
Mort1926-01-28, Mexico
  • Notice

Le photographe français Abel Briquet1, enseigna la photographie au Prytanée militaire de La Flèche2. A partir des années 1850, il ouvre un studio photographique à Paris au 13 Rue Saint-André des Arts avant d’émigrer au Mexique où il poursuit sa production. Il y a notamment produit plusieurs séries de vues du Mexique, dont certaines éditées par l’éditeur de Mexico C. Pellandini.

Abel Briquet commence sa carrière photographique en France. En 1857, il produit une série de vues stéréoscopiques du Parc de Versailles, de la Forêt de Fontainebleau et de divers lieux autour de Paris3.

Voiture pour le transport des bagages pour les officiers de cavalerie

Il est cependant surtout reconnu pour ses séries mexicaines. Selon les chercheurs, il y commence sa carrière dans les années 18704 ou en 18835. En 1876, il reçoit une commande de la compagnie de chemin de fer mexicaine pour photographier la ligne le chemin de fer entre Veracruz et Mexico. En 1880, la Compagnie Générale Transatlantique lui passe commande pour photographier les ports mexicains. Cela donne lieu à la publication en 1883 de l’Album de la Compagnie Générale Transatlantique, ligne de Saint-Nazaire à Veracruz. Il ouvre son studio photographique en 1885, devenant l’un des premiers photographes commerciaux modernes du Mexique.

Il est surtout reconnu pour ses séries mexicaines, soit des vues de villes et de paysages, des photographies de la flore et de la faune, des scènes “typiques”, des vues de bâtiments et de monuments précolombiens (série Anticuedades Mexicanas), coloniaux et modernes.

Ainsi, vers 1880, il édite sa série sans doute la plus connue des Vistas Mexicanas. Au milieu des années 1880, paraissent les Tipos Mexicanos suivie en 1890 par les Rumbos de México. Sous le patronage de Porfirio Díaz, Briquet réalise une série d’albums commémoratifs. Au tournant du siècle il produit plusieurs séries et albums : Alrededores de México (1897 et 1910), Álbum Mexicano, Álbum de la Compañía Constructora Nacional, México (1901 et 1909), Ferrocarril Central Mexicano (1908 et 1910). En 1909, il produit l’album intitulé Mexico Moderno, qui comprend des photographies de luxueuses maisons privées construites dans le “style français” et situées dans le quartier de Colonia Juarez à Mexico.

Abel Briquet semble cesser sa production aux alentours du début de la Révolution mexicaine en 1911.

Vistas del ferro-carril de Veracruz a Mexico
Vistas del ferro-carril de Veracruz a Mexico
El lago de Cuitzeo
El lago de Cuitzeo
Canal de la Viga
Canal de la Viga
Hotel Iturbide
Hotel Iturbide
Rancho de San Marcial. Asoleaderos Para El Cafe. Estado de Vera-Cruz.
Rancho de San Marcial. Asoleaderos Para El Cafe. Estado de Vera-Cruz.
Plaza de la Constitucion
Plaza de la Constitucion, https://en.wikipedia.org/wiki/Porfiriato#/media/File:Mexico,Plaza_de_la_Constitucion.(24229427350).jpg
Chac-Mool
“MEXICO, MONUMENTAL Y PINTORESCO”, “A. BRIQUET, FOT, ANTIGUEDADES AZTECAS, ESTATUA DE CHAC – MOOL.”
Mexico. Plaza de Santo Domingo, Santo Domingo Square
Mexico. Plaza de Santo Domingo, Santo Domingo Square 
Puente del Atoyac - Ferro Carril Mexicano
Puente del Atoyac – Ferro Carril Mexicano
Embarcaciones a la orilla de un puerto de México
Embarcaciones a la orilla de un puerto de México. D.R. Instituto Nacional de Antropología e Historia, México, https://mediateca.inah.gob.mx/repositorio/islandora/object/fotografia%3A390075

Notes

  1. Né Alfred Saint-Ange Briquet à Paris le 30 décembre 1833 et mort à Mexico le 28 janvier 1926. A ne pas confondre avec son homonyme le géographe Abel Briquet, url : <http://cths.fr/an/savant.php?id=122459>. []
  2. Il fonde une Société photographique à La Flèche. Voir Bulletin de la Société française de photographie, 1889, 2e série, t. 5, p. 87. Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9690961j/f93.image.r=(prOx:%20%22abel%22%202%20%22briquet%22)?rk=429186;4>. []
  3. Ce sont celles que conserve la Bibliothèque nationale de France. []
  4. Selon Casanova, R. ; Konzevik, A., Mexico, A Photographic History: A Selective Catalogue of the Fototeca Nacional of the INAH, Mexico : INAH : CONACULTA : Editorial RM, 2007. []
  5. Debroise, O. , Sá Rego, S. de, Mexican Suite: A History of Photography in Mexico, Austin, TX : University of Texas Press, 2001. []
  6. La collection comprend 64 tirages sur papier albuminé visibles sur le site de l’exposition virtuelle. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search