A paraître : The Man Who « Invented » Aztec Crystal Skulls : The Adventures of Eugène Boban

Auteur(s)

Jane MacLaren Walsh, anthropologue émérite au Musée national d’histoire naturelle de la Smithsonian Institution, est devenue la spécialiste des crânes de cristal1 et autres fausses antiquités précolombiennes. Ses recherches les plus récentes mêlent la géologie et l’archéologie dans une étude des visages iconiques de Teotihuacan.

Jane MacLaren Walsh avec le crâne de la Smithsonian Institution

Le crâne de Mitchell-Hedges, qui appartient actuellement à Bill Homann. M. Homann a présenté le crâne à Jane Walsh au Smithsonian Institution National Museum of Natural History, Département d’Anthropologie, pour qu’elle l’examine et détermine si le crâne dit de « cristal » est précolombien ou un faux du 20e siècle. Tim Rose, du Département des sciences minérales, était également présent pour examiner le crâne.

Brett Topping est une écrivaine professionnelle et édittrice de publications dans le domaine des arts et des sciences humaines depuis plus de trente-cinq ans. Au cours de sa carrière, elle a été rédactrice à l’American Folklife Center de la Library of Congress et directrice des publications du National Museum of Women in the Arts (NMWA).

Résumé

Pour qui s’intéresse aux manuscrits mexicains de la Bibliothèque nationale de France, Eugène Boban2 n’est pas un inconnu puisqu’il est l’auteur sollicité par Eugène Goupil pour établir le catalogue de la collection de manuscrits de Joseph-Marie Aubin qu’il avait acquise en 1889 :

Boban, Eugène, Documents pour servir à l’histoire du Mexique : catalogue raisonné de la collection de E.-Eugène Goupil (ancienne collection J.-M.-A. Aubin), manuscrits figuratifs et autres sur papier, indigène d »agave mexicana’ et sur papier européen antérieurs et postérieurs à la conquête du Mexique (XVIe siècle). Deux volumes de texte accompagnés des portraits du chevalier Lorenzo Boturini et de M. Aubin et d’un atlas de quatre-vingt planches et phototypie. Texte avec une introduction de M. E.-Eugène Goupil et une lettre-préface de M. Auguste Génin, Paris : E. Leroux, 1891, 2 vol. (XV-428, 601 p.) : portraits, planches.
Disponibles en ligne :
– vol. 1, manuscrits figuratifs accompagnés ou non de notes, de notices ou de légendes en espagnol, en français ou en nahuatl, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2557004> ;
– vol. 2, documents divers : dessins, cartes et plans (première série), pièces judiciaires, ordonnances royales, etc, cartes et plans (deuxième série), manuscrits relatifs à la géographie du Nord du Mexique, copies diverses (Tezozomoc,  Ixtlilxochitl, Camargo, etc.), manuscrits et copies du père Pichardo, manuscrits et copies de don Antonio de Leon y Gama, manuscrits et copies de M. J.-M.-A. Aubin, documents sur la linguistique du Mexique, divers, notice de M. Aubin sur sa collection d’antiquités mexicaines (peintures et manuscrits), url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k255701h>.

Eugène Boban, spécialiste en ethnographie et archéologie amérindiennes fut aussi antiquaire et collectionneur. Après avoir humblement commencé sa vie à Paris, il se rend en Californie attiré par la ruée vers l’or. Devenu une autorité reconnue en matière d’objets et de cultures précolombiennes, il doit également une partie de sa notoriété à l’invention de faux archéologiques qui suscitent passions et controverses : les crânes de cristal. De son propre aveu, il réussit à « fourguer » un certain nombre de ces crânes de cristal à des conservateurs des principaux musées d’Europe.

Eugène André Boban-Duvergé (1834-1908), photographie prise avant 1867. Copyright Museo de Historia, Mexico City

Après plusieurs années de recherches et d’études, Jane MacLaren Walsh3 propose la synthèse qu’il manquait sur la personnalité et les activités d’Eugène Boban en cherchant à expliquer le trafic et décrire l’homme. Les voyages et les explorations archéologiques de cet autodidacte sont détaillés dans l’ouvrage qui explore également les circonstances qui lui ont permis de vendre des faux – considérés comme authentiques pendant plus d’un siècle – à des musées réputés.

Portrait d’E. Boban photographié par Larger avant 1908.

Formons le vœu que l’ouvrage soit rapidement traduit et mis à la disposition du public francophone. Dans l’attente, il nous faut aussi mentionner les travaux de Pascal Riviale4.

Compte rendu

“An excellent biography of a little-known but important figure in the nineteenth-century history of American archaeology…” selon Norman Hammond, McDonald Institute for Archaeological Research, Cambridge University.

Sommaire

CONTENTS
List of illustrations

Introduction: On the Trail of Crystal Skulls

List of abbreviations

Chapter 1. Caveat Emptor
Chapter 2. Between Old World and New
Chapter 3. Mexico: Ancient to Modern
Chapter 4. Mexico at Mid-Century
Chapter 5. The Emperor’s Antiquarian—A Collection Takes Shape
Chapter 6. Confronting a Different Paris
Chapter 7. Marketing a Collection
Chapter 8. A Premier Collection
Chapter 9. Narratives of Provenance
Chapter 10. The Rue du Sommerard Decade
Chapter 11. Of Fakes and Fakers
Chapter 12. From Student to Teacher – Dealer to Curator
Chapter 13. Good Deals and Bad
Chapter 14. Back in Business
Chapter 15. Fingerprints on Crystal Skulls
Chapter 16. Courting the Smithsonian
Chapter 17. Of Fakes, Forgers and Frauds
Chapter 18. “El Tocayo’s” Triumph
Chapter 19. Later Life
Chapter 20. Afterlife

Epilogue

Bibliography
Index

Informations pratiques

Éditeur(s) : New York ; Oxford : Berghahn books
Description : 1 vol. (348 p. : ill.)
Date de parution : Novembre 2018
ISBN/EAN : 978-1-78920-095-9
eISBN 978-1-78920-096-6
Prix : $130.00/£92.00

  1. Cf. Contributeurs à Wikipedia, « Crâne de cristal », Wikipédia, l’encyclopédie libre, 1 mai 2018. Disponible en ligne, url : <https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Cr%C3%A2ne_de_cristal&oldid=148048557>. []
  2. Contributeurs à Wikipedia, « Eugène Boban », Wikipédia, l’encyclopédie libre, 14 juin 2017. Disponible en ligne, url : <https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Eug%C3%A8ne_Boban&oldid=138180599>. []
  3. Déjà auteure de plusieurs articles sur les crânes et E. Boban dont Jane MacLaren Walsh ; David R. Hunt, « The Fourth Skull: A Tale of Authenticity and Fraud », The Appendix, 17 avril 2013, vol. 1, n° 2. Disponible en ligne, url : <http://theappendix.net/issues/2013/4/the-fourth-skull-a-tale-of-authenticity-and-fraud>. []
  4. Pascal Riviale, « Eugène Boban ou les aventures d’un antiquaire au pays des américanistes », Journal de la société des américanistes 2001, 87. Disponible en ligne, url : <http://journals.openedition.org/jsa/1855> ; DOI : 10.4000/jsa.1855 ; Pascal Riviale, « Les relations entre Ernest Théodore Hamy et Eugène Boban », HISTOIRE(S) de l’Amérique latine (Hisal), 2017. Disponible en ligne, url : <http://www.hisal.org/revue/article/riviale2017a>. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search