Mœurs des sauvages amériquains, comparées aux mœurs des premiers temps par Joseph-François Lafitau

En 1724 paraît à Paris la première édition des Moeurs des sauvages américains du jésuite bordelais Joseph-François Lafitau (1681-1746)1 par lequel il tente de prouver, à partir de l’exemple des religions amérindiennes, l’origine adamique de toutes les religions. Pour ce faire, il fait œuvre d’ethnographe en étudiant la langue, la culture et les mœurs des Iroquois. Il découvrit la matrilinéarité et esquissa le système de classification de la parenté des Iroquois que Morgan, qui n’a pas lu Lafitau, va redécouvrir un siècle plus tard.

Son ouvrage reparaît la même année en quatre volumes puis fait l’objet d’une traduction néerlandaise en 1731.

Joseph-François Lafitau (1681-1746)
Joseph-François Lafitau (1681-1746), Walker, Public domain, via Wikimedia Commons

La notice de la Biographie universelle ancienne et moderne de Michaud le présente en ces termes :

LAFITAU (Joseph-François), missionnaire et historien jésuite, naquit à Bordeaux. Il fut employé aux missions du Canada pendant plusieurs années, revint ensuite en France, où il professa les belles-lettres, et mourut en 1740. On a de lui 1° Mémoire concernant la précieuse plante gin-seng de Tartarie, Paris, 1718, in-8° de 88 pages, avec une planche représentant la plante qui fait le sujet de ce mémoire2 ; 2° Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps, Paris, 1723, 2 vol. in -4°, fig., Rouen, 1721, 4 vol. in-12. L’auteur donne des détails très-étendus et très-exacts sur les coutumes, les mœurs, la religion des sauvages de l’Amérique, et notamment de ceux du Canada. Il avait été à même de bien connaître ces peuples, ayant longtemps vécu chez les Iroquois. Il cherche à prouver que la plupart des peuples de l’Amérique viennent originairement de ces barbares qui occupèrent d’abord, le continent de ta Grèce et ses îles, d’où ayant envoyé de tous côtés diverses colonies pendant plusieurs siècles, ils furent obligés enfin d’en sortir, ayant été chassés en dernier lieu par les Cadméens. Ceux, ajoute Lafitau, qui connaîtront bien les peuples barbares de l’Amérique septentrionale y trouveront le caractère de ces Helléniens et de ces Pélasgiens. On ne peut nier que plusieurs des aperçus du P. Lafitau ne soient ingénieux, et que ce livre n’annonce une grande connaissance de l’antiquité. 3° Histoire des découvertes et des conquêtes des Portugais dans le nouveau monde, Paris, 1753, 2 vol. in-4°, fig. ; ibid., 1734, 4 vol. in-12. Le titre de cet ouvrage est inexact, puisque l’on n’y trouve qu’une histoire détaillée des conquêtes des Portugais dans les Indes orientales ; elle est précédée de ce qui concerne leurs découvertes en Afrique ; quant au nouveau monde, c’est en trois pages que l’auteur raconte l’arrivée et le séjour de Cabral au Brésil après quoi il abandonne totalement l’Amérique. Lafitau termine son histoire à l’année 1581 parce qu’à cette époque le Portugal, qui venait d’être incorporé à la monarchie espagnole, « parut, dit l’auteur, avoir tout perdu en changeant de maître. » Ce livre offre un extrait judicieux des principaux écrivains qui avaient traité le même sujet ; le style en est simple et agréable. 4° Histoire de Jean de Brienne, roi de Jérusalem, empereur de Constantinople, Paris, 1727, in-12.
E—[yriè]s. [Jean-Baptiste-Benoît (1767-1846)]

Michaud, Louis-Gabriel (1773-1858) (dir.), Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes…. 22. Klaas-La Luzerne, Paris : Mme C. Desplaces ; Leipzig : F. A. Brockhaus, [s.d.], p. 488. Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k51662f/f493>.

Éditions

Pour identifier les différentes éditions de l’ouvrage, en plus des catalogues de bibliothèques, le curieux peut se reporter à la bibliographie de Joseph Sabin3.

Mœurs des sauvages amériquains 1
Mœurs des sauvages amériquains 1
Mœurs des sauvages amériquains 2
Mœurs des sauvages amériquains 2
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746), Mœurs des sauvages amériquains comparées aux moeurs des premiers temps, Amsterdam, MDCCXXX [1730], 4 vol. ; in-12 [14 cm].
    Sabin 38597 : « This Amsterdam edition I have not seen ; it is described in Trübner’s Catalogue ».
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746), De Zeden der Wilden van Amerika : zynde een nieuwe uitvoerige en zeer kurieuse Beschryving van derzelver Oorſprong, Godsdienſt, manier van Oorlogen, Huwelyken, Opvoeding, Oeffeningen, Feeſten, Danzeryen, Begraveniſſen, en andere zeldzame gewoonten : tegen De Zeden der oudſte Volkeren vergeleken, en met getuigeniſſen uit de oudſte Griekſche en andere Schryveren getoetſt en beveſtigt / Door den zeer geleerden J. F. La Fiteau, Jeſuit en Zendeling in Amerika, in’t Franſch beſchreven…, In’s Gravenhage [La Haye] : by Gerard van der Poel, Boekverkoper, MDCXXXI [1731], 2 vol. en 1 vol. (2-36-[18] pl.-300 [i.e. 302 ; 2-301-555 [i.e. 558] p.) : ill. cartes ; in-fol. [34 cm]
    Sabin 38598 : « A Dutch translation of the former work, with fine copperplate engravings ».
    Disponible en ligne, url : <https://books.google.fr/books?id=XxIOAAAAQAAJ&pg=PAPR4>, <https://archive.org/details/cihm_42569> (vol. 1)<https://archive.org/details/cihm_42570> (vol. 2).
De Zeden der Wilden van Amerika
De Zeden der Wilden van Amerika
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746), De Zeden der Wilden Van Amerika. Zynde Een nieuwe uitvoerige en zeer kurieuse Beschryving van derzelver Oorsprong, Godsdienst, manier van Oorlogen, Huwelyken, Opvoeding, Oeffeningen, Feesten, Danzeryen, Begravenissen, en andere zeldzame gewoonten ; Tegen De Zeden der oudste Volkeren vergeleken, en met getuigenissen uit de oudste Grieksche en andere Schryveren getoetst en bevestigt / Door den zeer geleerden J. F. La Fiteau, Jesuit en Zendeling in Amerika, in’t Fransch beschreven. En nu in zuiver Nederduits vertaalt, Te Amsteram : By H. W. van Welbergen, En P. H. Charlois, 1751, 1 vol. (555 p.) : 19 pl. et front. gravé par E. L. Creite
    Édition mentionnée par Backer, Augustin de (1809-1873) ; Backer, Aloys de (1823-1883) ; Sommervogel, Carlos (éd.), Bibliothèque de la Compagnie de Jésus. Première partie, Bibliographie. Tome 4, Haakman-Lorette, Héverlé-Louvain : Editions de la Bibliothèque S.J. Collège philosophique et théologique, 1960, p. 1362.
Algemeine Geschichte der Länder und Völker von America
Algemeine Geschichte der Länder und Völker von America
Moeurs, coutumes et religions des sauvages américains
Moeurs, coutumes et religions des sauvages américains
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746), Mœurs, coutumes et religions des sauvages ameriquains, Lyon ; Paris : Périsse frères, 1845.
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746) ; Fenton, William N. (éd., trad.) ; Moore, Elizabeth L. (éd., trad.), Customs of the American Indians compared with the customs of the primitive times, Toronto : The Champlain Society, 1974-1977, 2 vol. (CXIX-365-XXII p., 13 pl. ; VIII-374-XXIV p.) : ill., fac-sim, carte ; 24 cm. – (Publications of the Champlain Society ; 48).
    Tirage limité à 1750 ex.
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/customsofamerica0001lafi> (vol. 1).
Customs of the American Indians compared with the customs of the primitive times
Customs of the American Indians compared with the customs of the primitive times
Customs of the American Indians compared with the customs of the primitive times
Customs of the American Indians compared with the customs of the primitive times
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746) ; Lemay, Edna Hindie (éd.), Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps, Paris : F. Maspero, 1982-1983, 2 vol. (287 p.-[3] p. de pl., 185 p.) : couv. ill. en coul. ; 18 cm. – (La Découverte, ISSN 0224-1285 ; 61-62).
Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps
Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps
Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps
Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746), Moeurs des sauvages ameriquains, comparees aux moeurs des premiers temps, New York [u.a.] : Pergamon Pr., 1983. – (Pergamon history of economics series ; 549).
    Microforme
  • Reim, Helmut (dir.), Joseph-François Lafitau, Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit, Weinheim : Acta humaniora : VCH, 1987, 1 vol. (504 p.).
Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit
Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit
Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit
Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit
  • Lafitau, Joseph-François (1681-1746) ; Schröter, Johann Friedrich (trad.), Die Sitten der amerikanischen Wilden im Vergleich zu den Sitten der Frühzeit, Saarbrücken : Fines Mundi, 2012, 1 vol. (504, 31 p.) : ill. – (Allgemeine Geschichte der Länder und Völker von Amerika ; 1).
    Tiré à 300 ex. pour Frölich & Kaufmann.
Die Sitten der amerikanischen Wilden
Die Sitten der amerikanischen Wilden

Avis des bibliographes

  • Charlevoix, Pierre-François-Xavier de (1682-1761), Histoire et description generale de la Nouvelle France, avec le Journal historique d’un voyage fait par ordre du roi dans l’Amérique Septentrionnale, Paris : Chez Pierre-François Giffart, 1744, t. 6, p. 415 : « Mœurs des Sauvages Amériquains comparées aux mœurs des premiers tems, par le P. Lafitau de la Compagnie de Jeſus. Ouvrage enrichi de figures en taille douce. Deux Volumes in-quarto : à Paris, chez Saugrain l’aîné, & Charles-Eſtienne Hochereau 1723. L’année ſuivante cet Ouvrage fut réimprimé a Rouen aſſez mal en quatre Volumes in-douze, au nom des mêmes Libraires. On y trouve un grand détail des mœurs, des coûtumes & de la religion des Sauvages de l’Amerique, ſurtout de ceux du Canada, que l’Auteur avoit vûs de plus près, ayant été Miſſionnaire parmi les Iroquois. Auſſi n’avions-nous rien de ſi exact ſur ce ſujet. Le parallele des anciens Peuples avec les Amériquains a paru fort ingénieux, & ſuppoſe une grande connoiſſance de l’antiquité. »
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/McGillLibrary-130170-5117/page/n427/mode/2up>.
  • Faribault, George Barthelemy, Catalogue d’ouvrages sur l’histoire de l’Amérique et en particulier sur celle du Canada, de la Louisiane, de l’Acadie et autres lieux, en trois parties,  [Québec ?] : [s.n.], 1837, p. 73, n° 353 : « Mœurs des Sauvages Américains compart es aux mœurs des premiers temps : Paris, 1723. 2 vols, in 4. fig. Ibid, 1724. 4 vols. in-12. Rouen, 1724. 4 vols. in-12.
    “L’auteur donne des détails très-étendus et très-exacts sur les coutûmes, les mœurs, la religion des Sauvages de l’Amérique, et notamment de ceux du Canada. Il avait été à même de bien connaître ces peuples, ayant long-temps vécu chez les Iroquois. Il cherche à prouver que la plupart des peuples de l’Amérique viennent originairement de ces barbares qui occupèrent d’abord le continent de la Grèce et ses isles, d’où ayant envoyé de tous côtés diverses colonies pendant plusieurs siècles, ils furent obligés enfin d’en sortir, ayant été chassés en dernier lieu par les Cadméens. Ceux, ajoute Lafitau, qui connaîtront bien les peuples barbares de l’Amérique-Septentrionale, y trouveront le caractère de ces Helléniens et de ces Peslasgiens. On ne peut nier que plusieurs des aperçus du Père Lafitau ne soient ingénieux, et que ce livre n’annonce une grande connaissance de l’antiquité.” — Biog. Univ. ».
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/cihm_35093/page/n83/mode/2up>.
  • John Carter Brown library (Providence, R.I.), Bibliotheca Americana: a catalogue of books relating to North and South America in the library of John Carter Brown of Providence, R.I. pt. III. 1701 to 1800, Providence : Printed by H. O. Houghton and Co., Cambridge, 1870, p. 94, n° 344 ; p. 95, n° 345 ; p. 137, n° 472.
    Disponible en ligne, url : <https://books.google.ne/books?hl=fr&id=wMzTAAAAMAAJ>.
  • Field, Thomas W., An essay towards an Indian bibliography: being a catalogue of books relating to the history, antiquities, languages, customs, religion, wars, literature, and origin of the American Indians, in the library of Thomas W. Field, New York : Scribner, Armstrong, and Co., 1873, p. 208-209, n° 850-851 : « Lafitau gives very extended and very exact details of the customs, manners, and religion of the savages of America, though principally of the Indians of Canada. He knew well the subject of which he treated, as his acquaintance with Indian customs was acquired by having lived a long time among the Iroquois. Charlevoix says : ” We have nothing so exact upon the subject of which he treats. His parallel of ancient nations with the American Indians is very ingenious, and exhibits as great familiarity with the nations of antiquity in the Old World, as with the aborigines of the new.”
    The author undertook in his lengthy treatise upon the American Indians, to prove, from the similarity of their customs with those of the ancient nations inhabiting northern and central Asia, that they must be the descendants of emigrants from Tartary. He is confident that although it may be proved in time that the two continents do not quite connect their lands, yet that the arm of the sea separating them will prove so narrow, that it could have offered bat little obstacle to the crossing of the Tartar horde, which peopled America. Aside from all the designs of proving the probability of this hypothesis, the work is a grand cyclopaedia of Indian history, and customs at that date. The numerous engravings, although most of them remind us of De Bry, are finely executed illustrations of aboriginal life and peculiarities. »
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/essaytowardsindi00fielrich/page/208/mode/2up>.
  • Winsor, Justin (1831-1897), Narrative and critical history of America. IV. French explorations and settlements in North America and those of the Portuguese, Dutch and Swedes, 1500-1700, Boston : Houghton, Mifflin, 1886, p. 298-299 : « The Jesuit Lafitau published at Paris in 1724 his Moeurs des Sauvages Ameriquains in two volumes, with various plates, which in the main is confined to the natives of Canada, where he had lived long with the Iroquois. Charlevoix said of his book, twenty years later, “We have nothing so exact upon the subject ; ” and Lafitau continues to hold high rank as an original authority, though his book is overlaid with a theory of the Tartaric origin of the red race. Mr. Parkman calls him the most satisfactory of the elder writers. (Field, no. 850; Carter-Brown, vol. iii. nos. 344, 345, 472 ; Sabin, vol. x. p. 22.) There was a Dutch version, with the same plates, in 1731 ».
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/narrativecritica42wins/page/298/mode/2up>.
  • Gagnon, Philéas (1854-1915), Essai de bibliographie canadienne : Inventaire d’une bibliothèque comprenant imprimés, manuscrits, estampes, etc. relatifs à l’histoire du Canada et des pays adjacents, avec des notes bibliographiques, Québec, 1895, p. 602, n° 4102 : « LAFITAU (Joseph François), jésuite, arrivé en Amérique en 1712. Il s’est rendu célèbre par l’ouvrage qu’il publia sur les “Mœurs des sauvages amériquains, comparées à celles des anciens peuples “. 2 vols. in-4. Ce fut aussi ce Père qui fit connaître en Europe le Gin-Seng du Canada, dont on fit pendant quelque temps un commerce considérable. Son portrait se trouve encore à la mission du Sault St-Louis, où il a été missionnaire. — Belle 1. a. s. : “Lafitau” ; Paris, 29 avril 1739, adressée au Révérend Père d’Heu, procureur du collège, Québec. 3 p. in-4, et un portrait.
    Lui parle surtout de leur affaire de l’Isle Jésus.”… Il était d’usage qu’on envoyât toutes les années au Procureur du capillaire et autres choses dont nous avons besoin pour conserver nos amis, cependant depuis deux ans je n’ai rien reçu”. ».
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/essaidebibliogra01gagn/page/602/mode/2up>.
  • Dionne, Narcisse-Eutrope (1848-1917), Inventaire chronologique des ouvrages publiés à l’étranger en diverses langues sur Québec et la Nouvelle-France, depuis la découverte du Canada jusqu’à nos jours, 1534-1906. Tome II, Québec (29 rue Couillard) : [s. n.], 1906, p. 43, n° 367.
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/inventairechrono02dionuoft/page/42/mode/2up>.
  • Rodrigues, José Carlos (1844-1922), “Bibliotheca brasiliense”, catalogo annotado dos livros sobre o Brasil e de alguns autographos e manuscriptos pertencentes à J. C. RodriguesParte I, descobrimento da America, Brasil colonial (1492-1822), Rio de Janeiro : typ. do “Jornal do commercio”, 1907, p. 353, n° 1354 : « Lafitau dá interessantes pormenores, sobretudo quanto aos Indios do Canadá, elle mesmo tendo vivido entre os Iroqueses. Charlevoix acha multo engenhoso o parallelo que estabelece entre os Americanos e os povos da alta antiguidade. »
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/bibliothecabras00rodrgoog/page/n369/mode/2up>.
  • Gagnon, Philéas (1854-1915), Essai de bibliographie canadienne : inventaire d’une bibliothèque comprenant imprimes, manuscrits, estampes, etc. relatifs a l’histoire du Canada et des pays adjacents avec des notes bibliographiques, vol. 2, Montréal, 1913, p. 156, n° 1129.
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/essaidebibliogra0000gagn/page/156/mode/2up>.
  • Streit, Robert (1875-1930), Bibliotheca missionum. 3. Bd. Amerikanische Missionsliteratur, 1700-1909, Aachener Missionsdruckerei, 1927, n° 1359.
  • Bell, James Ford (1879-1961), Jesuit relations, and other Americana in the library of James F. Bell : a catalogue, Minneapolis, Minn. : University of Minnesota Press, [1950], L35 ; L38.
  • Backer, Augustin de (1809-1873) ; Backer, Aloys de (1823-1883) ; Sommervogel, Carlos (éd.), Bibliothèque de la Compagnie de Jésus. Première partie, Bibliographie. Tome 4, Haakman-Lorette, Héverlé-Louvain : Editions de la Bibliothèque S.J. Collège philosophique et théologique, 1960, p. 1361-1362.
    Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/bibliothquedelac04back/page/n683/mode/2up>.
  • Howes, Wright, U.S.iana, 1650-1950: a selective bibliography in which are described 11,620 uncommon and significant books relating to the continental portion of the United States, Rev. and enl. [i.e. 2nd] ed., New York : Bowker for the Newberry Library, 1962, p. 326, n° L22 : « Comprehensive and meticulous information on the Iroquois and other northern tribes acquired by a long residence among them. »
  • Redpath Library, The Lawrence Lande Collection of Canadiana in the Redpath Library of McGill University: a bibliography, Montréal : Lawrence Lande Foundation for Canadian Historical Research, 1965, n° 493 et n° 494 : « The author was a Jesuit Missionary among the Iroquois at Sault Saint Louis ».
  • Parke-Bernet Galleries, The celebrated collection of Americana formed by the late Thomas Winthrop Streeter : Morristown, New Jersey : sold by order of the trustee : public auction 25 October 1966 : public auction 22 October 1969, New York : Parke-Bernet Galleries, 1966, vol. 1, discovery and exploration, atlases, New France, Spanish Southwest, Mexico, the Mexico war, Texas, New Mexico, Arizona, Indian Territory and Oklahoma, 121.
  • Library of Congress, A catalog of books represented by Library of Congress printed cards issued to July 31, 1942, New York : Rowman and Littlefield, 1967, vol. 83, p. 357.
  • Lawrence Lande foundation for Canadian historical research, Rare and unusual canadiana : first supplement to the Lande bibliography, Montreal : McGill university, 1971, p. 337, n° S1194 : « This is one of the most beautiful editions [au sujet de l’édition néerlandaise de 1731] of Lafitau’s work. »
  • Vlach, Milada, Catalogue. [1], Laurentiana parus avant 1821 de la Bibliothèque nationale du Québec, Montréal : Bibliothèque nationale du Québec, 1976, p. 226-229, n° 424-426.
    Disponible en ligne, url : <https://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/3444372>.
  • Borba de Moraes, Rubens, Bibliographia Brasiliana : rare books about Brazil published from 1504 to 1900 and works by Brazilian authors of the colonial period, Los Angeles : UCLA ; Rio de Janeiro : Livraria Kosmos editôra, cop. 1983, vol. 1, p. 452-453.
  • John Carter Brown library (Providence, R.I.), European Americana. 5, 1701-1725, New York : Readex books, Readex microprint corporation, 1987, p. 229-230 : n° 718/98 ; p. 308 : n° 724/97, 724/98, 724/99 ; p. 511 (index) : Lafitau, Joseph François.

Fortune critique

  • « Moeurs des sauvages Americains, comparées aux Mœurs des premiers tems. Par le Pere Joseph-François Lafitau, de la Compagnie de Jesus : [Prospectus pour la souscription] », Mémoires pour l’histoire des sciences & des beaux-arts, 1722, décembre, Article CXXXVI, p. 2189-2192.
    Les libraires annoncés pour la livraison des souscriptions sont : A Paris : chez Loüis-Denis Delatour : & Pierre Simon, rüe de la Harpe, aux trois rois, 1722.
    Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k306545/f529>.
  • « Moeurs des sauvages Amériquains, comparées aux Mœurs des premiers tems. Par le P. Lafitau, de la Compagnie de Jeſus. Ouvrage enrichi de Figures en tailles-douces. A Paris, chés Saugrain, Quai des Auguſtins, & Charles Etienne Hochereau, à l’entrée du même quai, du côté du Pont St Michel, 1724, deux vol. in-4°. prem. vol. pp. 610. ſecond vol. p. 490 », Le Journal des sçavans, 1724, p. 593-598.
    Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k565731/f595>.
  • « Moeurs des sauvages Americains, comparées aux Mœurs des premiers tems. Par le P. J. F. Lafitau, de la Compagnie de Jeſus, 2 Tomes in quarto, enrichis de pluſieurs Placnhes & Figures en Taille-douce. A Paris, chez Saugrain l’aîné & chez Hochereau, Quai des Auguſtins. 1724 », Mémoires pour l’histoire des sciences & des beaux-arts, 1724, septembre, Article LXXXI, p. 1565-1609. Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k30656v/f387.item>.
  • « Moeurs des sauvages Ameriquains, comparées aux Mœurs des premiers tems. Par le Pere Lafitau, de la Compagnie de Jeſus, &c. », Mémoires pour l’histoire des sciences & des beaux-arts, 1724, novembre, Article CVI, p. 2001-2056. Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k30656v/f493.item>.
  • « Suite de l’extrait du Livre des Mœurs des Sauvages par le Pere Lafitau », Mémoires pour l’histoire des sciences & des beaux-arts, 1725, février, Article XIII, p. 197-239.
    Disponible en ligne, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k306576/f66>.
  • Cooper, John M., « Lafitau », Encyclopaedia of The Social Sciences, 1933, vol. IX, p. 12.
  • Kälin, Kaspar, Indianer und Urvölker nach Jos. Fr. Lafitau, 1681-1746 : Dissertation zur Erlangung der Doktorwürde der hohen philosophischen Fakultät der Universität Freiburg in der Schweiz, Fribourg : Paulus Druckerei, 1943.
  • Cocchiara, Giuseppe, « Lafitau, i selvaggi americani e il mondo classico », Rivista di Etnografica, 1948, n° 2, p. 5-14.
  • Hodgen, Margaret Trabue, Early Anthropology in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, Philadelphia : University of Pennsylvania Press, 1964, 1 vol. (523 p.) : ill., cartes.
  • Fenton, William N. ; Moore, Elizabeth L., « J.-F. Lafitau (1681–1746), precursor of scientific anthropology », Southwestern Journal of Anthropology, 1969, Summer, vol. 25, n° 2, p. 173-187. Disponible en ligne (payant), url : <https://www.jstor.org/stable/3629200>.
  • Fenton, William N., « Lafitau, Joseph-François », Dictionnaire biographique du Canada, Québec : Les Presses de l’Université Laval, 1974, vol. III, p. 360-365.
  • Tissot, Georges, « J. F. Lafitau : figures anthropologiques », Sciences religieuses, 1974-1975, n° 4, p. 93-107.
  • Sturtevant, William C., « The Sources of Lafitau’s American Illustrations », dans : Lafitau, Joseph-François, Customs of American Indians Compared with the Customs of Primitive Times, Toronto : The Champlain Society, 1977, vol. II, p. 271-303.
  • Tissot, Georges, Image et Origine : Fondement du système de religion de Joseph François Lafitau : Thèse de doctorat, Montréal : Université de Montréal, Faculté de Théologie, 1978.
  • Certeau, Michel de, « Writing vs. Time : History and Anthropology in the Works of Lafitau », Yale French Studies, Rethinking History : Time, Myth, and Writing, 1980, n° 59, p. 37-64.
  • Certeau, Michel de, « Histoire et anthropologie chez Lafitau », dans : Blanckaert, Claude (dir.), Naissance de l’ethnologie ? Anthropologie et missions en Amérique XVIe-XVIIIe siècle, Paris : Le Cerf, 1985, p. 62-89.
  • Fischer, Jean-Louis, « Lafitau et l’acéphale : une preuve tératologique du monogénisme », dans : Blankaert, Claude (dir.), Naissance de l’ethnologie ? Anthropologie et missions en Amérique XVIe-XVIIIe siècle, Paris : Le Cerf, 1985, p. 89-105.
  • Santini Cousineau, Isabella, Les “sauvages ameriquains” de Joseph-François Lafitau : l’image de l’amérindien dans un texte du XVIIIe siècle, Ottawa, 1987, 1 vol. (VIII, 124 pages) : ill. Thèse (M.A.)–Université d’Ottawa, 1987. DOI: http://dx.doi.org/10.20381/ruor-14312
    Disponible en ligne, url : <http://hdl.handle.net/10393/5343>.
  • Albertan-Coppola, Sylviane, « Les langues dans les Mœurs des sauvages de Lafitau », Dix-huitième siècle, 1990, n° 22, p. 127-138.
  • Fries, Anna-Verena, « Die Zeit verbindet, was die Wissenschaft vergleicht. Das Frontispiz zu Joseph-François Lafitaus Mœurs des Sauvages ameriquains. Comparées aux mœurs des premiers temps », Wiener Ethnohistorische Blätter, 1992, n° 37, p. 5-24.
  • Paxman, David B., « Language and difference: The problem of abstraction in eighteenth-century language study », Journal of the History of Ideas, 1993, Jan.-March, Vol. 54, n° 1, p. 19. DOI: 10.2307/2709858.
  • Reichler, Claude, « La Cité sauvage. La figure du cercle dans les images des Mœurs des Sauvages américains de Lafitau », Caraion, Marta ; Reichler, Claude (éd.), Mots et images nomades, Lausanne : Études des lettres, 1995, p. 59-79.
  • Jorg, Chantal, La méthode d’analyse et d’exposition et l’image de l’indien de Joseph-François Lafitau dans l’ouvrage “Moeurs des Sauvages Amériquains comparés aux moeurs des premiers temps”, [Montréal] : Université de Montréal, 1997, 1 vol. (XXIII, 204 f.) : ill.
    “Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures en vue de l’obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en anthropologie.” Thèse (M. Sc.)–Université de Montréal, 1998.
  • Feest, Christian, « Father Lafitau as Ethnographer of the Iroquois », Native American Studies, 2001, n° 15, p. 19-25.
  • Motsch, Andreas, Lafitau et l’émergence du discours ethnographique, Sillery (Québec) : Septentrion ; Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2001, 1 vol. (295 p.) : couv. ill. ; 24 cm. – (Les nouveaux cahiers de CELAT) (Imago mundi ; 2).
  • Starkloff, Carl F., Common testimony : ethnology and theology in the “Customs” of Joseph Lafitau, Saint Louis (Mo.) : the Institute of Jesuit Sources, 2002, 1 vol. (XII-218 p.) ; 21 cm. – (Studies in jesuit topics ; 24).
  • Boch, Julie, « L’Occident au miroir des sauvages : figures du païen chez Fontenelle et Lafitau », Tangence, 2003, n° 72, p. 75-91.
  • Liebersohn, Harry, « Lafitau et l’émergence du discours ethnographique », Journal of American History, 2003, Mar, Vol. 89, n° 4, p. 1505-1506.
  • Sayre, Gordon, « Native Signification and Communication », Early American Literature, 2003, Sep., Vol. 38, n° 3, p. 495-504. DOI: 10.1353/eal.2003.0044.
  • Knapp, Henry M., « Common Testimony: Ethnology and Theology in the Customs of Joseph Lafitau », Sixteenth Century Journal, 2004, Winter, Vol. 35, n° 4, p. 1185-1186.
  • Tissot, George, « Lafitau and the Emergence of Ethnography », Current Anthropology, 2004, Apr., Vol. 45, n° 2, p. 296-298.
  • Racault, Jean-Michel, « La preuve par l’autre, ou du bon usage du paganisme. Théologie de la Révélation primitive et comparatisme religieux chez Lafitau », Linon-Chipon, Sophie ; Guennoc, Jean-François (dir.), Transhumances divines : récit de voyage et religion, Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2005, p. 145-165.
  • Starkloff, Carl F., « Theology and aboriginal religion: continuing “the wider ecumenism” », Theological Studies, 2007, June, Vol. 68, n° 2, p. 287-319. DOI: 10.1177/004056390706800204
  • Calame, Claude, « Héros grecs et romains pour recomposer une identité en soi. Les approches comparatives de Lafitau et Vico », dans : Foucault, Didier ; Payen, Pascal (dir.), Les Autorités. Dynamiques et mutations d’une figure de référence à l’Antiquité, Grenoble : éd. Jérôme Million, 2007, p. 251-267.
  • Harvey, David Allen, « Living Antiquity : Lafitau’s Mœurs des sauvages ameriquains and the Religious Roots of the Enlightenment Science of Man », Proceedings of the Western Society for French History, 2008, n° 36, p. 75-92.
  • Paschoud, Adrien, « De la représentation de l’origine à la défense de la foi : l’usage des gravures dans les Mœurs des Sauvages ameriquains comparées aux mœurs des premiers temps (1724) de Joseph-François Lafitau », Flamarion, Édith (éd.), La chair et le verbe. Les jésuites de France au XVIIIe siècle et l’image, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2008, p. 75-89.
  • Thérien, Gilles, « Les “Amériquains” de Joseph-François Lafitau », dans : Albertan-Coppola, Sylviane (dir.), Apprendre à porter sa vue au loinHommage à Michèle Duchet, Lyon : ENS Éditions, 2009, p. 193-202.
  • Lamarque, Gwénaël, « Joseph-François Lafitau (1681–1746) et son œuvre : un modèle ou une exception en son temps ? », dans : Luneau, Marie-Pier (dir.) ; Mellot, Jean-Dominique (dir.) ; Montreuil, Sophie ; Vincent, Josée (dir.) ; St-Laurent, Fanie (collab.), Passeurs d’histoire(s) : figures des relations France-Québec en histoire du livre,‎ Québec : Presses de l’Université Laval, 2010, p. 65-77. – (Cultures québécoises).
  • Tissot, Georges, « Une histoire théologique des religions : Jean-François Lafitau », dans : Motsch, Andreas ; Holtz, Grégoire (dir.), Éditer la Nouvelle France, Québec : Presses de l’Université Laval, 2011, p. 33-46.
  • Ammon, Laura, Work Useful to Religion and the Humanities : a History of the Comparative Method in the Study of Religion from Las Casas to Tylor, La Vergne : Wipf and Stock Publishers, 2012, 1 vol. (136 p.). – (Pickwick Studies in the History of Religions).
  • Binney, Matthew, « Joseph-François Lafitau’s Customs of American Indians and Edmund Burke: Historical Process and Cultural Difference », Clio, 2012, Summer, Vol. 41, n° 3, p. 311-337.
  • Motsch, Andreas, « La réception des Mœurs de Joseph-François Lafitau en France et en Allemagne au XVIIIe siècle ou Comment faire de Lafitau un éclaireur allemand », Beaulieu, Alain ; Chaffray, Stéphanie (dir.), Représentation, métissage et pouvoir. La dynamique coloniale des échanges entre Autochtones, Européens et Canadiens (XVIe-XXe sicèle), Québec : Presses de l’Université Laval, 2012, p. 175-202.
  • Motsch, Andreas, « Le genre humain entre le particulier et l’universel : José de Acosta et Joseph-François Lafitau », Lestringant, Frank ; Moreau, Pierre-François ; Tarrête, Alexandre (dir.), L’unité du genre humain. Race et histoire à la Renaissance, Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2014, p. 207-220.
  • Noel, Jan, « The Powerful Influence of Iroquois Women », Herizons, 2015, Spring, vol. 28, n° 4, p. 6-7.
  • Vigarello, Georges, « Le viril et le sauvage des terres de découverte », dans : Vigarello, Georges (dir.), Histoire de la virilité. 1- L’invention de la virilité : de l’Antiquité aux Lumières, Paris, Éditions du Seuil, 2015, p. 403-423. – (Points. Histoire).
  • Borgeaud, Philippe ; Petrella, Sara, Le singe de l’autre : du sauvage américain à l’histoire comparée des religions, [Genève] : la Bibliothèque de Genève ; [Paris] : les Éditions des Cendres, impr. 2016, 1 vol. (123 p.) : ill. en coul. ; 27 cm. – (Le monde dans une noix ; 2).
  • Parsons, Christopher M., « The Natural History of Colonial Science : Joseph-François Lafitau’s Discovery of Ginseng and Its Afterlives », The William and Mary Quarterly, 2016, vol. 73, p. 37-72.
  • Lozat, Mélanie (dir.) ; Petrella, Sara (dir.) ; Lestringant, Frank (préf.), La plume et le calumet : Joseph-François Lafitau et les “sauvages ameriquains”, Paris : Classiques Garnier, 2019, 1 vol. (293 p.) : ill. ; 22 cm. – (Rencontres, ISSN 2103-5636 ; 400).
    Ce volume réunit des actes du colloque La plume et le calumet: Joseph-François Lafitau et les “sauvages ameriquains” qui s’est tenu au musée d’ethnographie de Genève (MEG) les 2 et 3 juin 2016.
  • Galmiche-Essue, Julia, « « De la langue » chez Lafitau », Études d’histoire religieuse, 2021, vol. 87, n° 1-2, p. 9-23. DOI/ https://doi.org/10.7202/1080437ar
    Si Moeurs des sauvages amériquains, comparées aux moeurs des premiers temps (1724) a fait l’objet de nombreuses études, le dernier chapitre, intitulé « De la langue », a été laissé de côté par la plupart des commentateurs de Lafitau, car jugé décevant. Si, à première vue, l’auteur s’interroge sur le rapport entre langue et histoire, il s’agit, selon nous, d’un prétexte lui permettant de développer le lien entre religion et origines, la langue jouant le rôle d’instrument de comparaison. Si cette approche semble déboucher sur un certain relativisme en diachronie, elle conduit en réalité au renforcement des dichotomies auquel le jésuite tente d’échapper. 
    Disponible en ligne (payant), url : <https://id.erudit.org/iderudit/1080437ar>.

Citer cet article : Olivier Jacquot, « Mœurs des sauvages amériquains, comparées aux mœurs des premiers temps par Joseph-François Lafitau ». Dans : Amoxcalli, ISSN 2606-6718, 08/04/2022. Disponible sur Internet, url : <https://amoxcalli.hypotheses.org/36562> (consulté le 02/10/2022).

Notes

  1. Voir sa biographie : William N. Fenton, « LAFITAU, JOSEPH-FRANÇOIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003. Disponible en ligne, url : <http://www.biographi.ca/fr/bio/lafitau_joseph_francois_3F.html>. []
  2. (Le P. Lafitau y traite d’une plante qu’il avait découverte dans le pays des Iroquois, et qu’il nomme aureliania canadensis. Dans son opinion, cette plante est la même que celle que les Chinois nomment gin-seng ou plus exactement jin-chen, et les Mandchous erkhoda. Il paraît certain que la plante trouvée au Canada par le P. Lafitau appartient au genre panax, comme le gin-seng de Tartarie ; mais il n’est pas également certain que ce soit la même espèce, ou le panax quinquefolia. Ce n’est pas ici le lieu de discuter ce fait, sur lequel on trouvera quelques éclaircissements dans l’article Ginseng du Dictionnaire des sciences médicales. Le gin-seng du Canada, porté à la Chine, y fut d’abord reçu avec empressement, et payé presque à l’égal du gin-seng de Tartarie ; mais, soit par prévention, soit parce qu’on n’y trouva pas les mêmes propriétés, on refusa depuis d’en recevoir. A[bel]. R—[émusa]T. []
  3. Voir : Sabin, Joseph (1821-1881), A dictionary of books relating to America, from its discovery to the present time, X. Lacroix-M’Clary, New York : Joseph Sabin, 1868, p. 22, n° 38596-38598. Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/dictionaryofbook10sabi/page/22/mode/2up>. []
  4. Cette édition de Rouen est également mentionnée à la page 2v de la préface de Schröter, Johann Friedrich ; Baumgarten, Siegmund Jacob (préf.), Algemeine Geschichte der Länder und Völker von America, Halle : bey Johann Justinus Gebauer, 1752 qui se réfère sans doute à Trübner. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search