Parution : Charles-Étienne Brasseur de Bourbourg, premier grand mayaniste de France

Charles-Étienne Brasseur de Bourbourg, premier grand mayaniste de France
Charles-Étienne Brasseur de Bourbourg, premier grand mayaniste de France

Créateur

  • Lebon, Jean-Marie

Résumé de l’éditeur

Two hundred years ago, on September 8, 1814, in the northern French city of Bourbourg, a boy was born into a family of local entrepreneurs connected to the local political or judicial elite. The young Charles-Etienne Brasseur was lucky to spend days and days in the impressive library of Alexandre Nicolas Muchembled, the son of his godmother. The reading of exciting travel books there mapped out the course of his truly adventurous life to come. Although a rebellious schoolboy, he acquired a huge knowledge in many fields by his omnivorous reading of books and journals. He was also a very curious young man, delving into the private libraries of the local grand families, resulting in him contributing many historical articles to newspapers and learned societies. At the age of 24, while still in high school, he published his first novel.

This biography is the first to reveal insights into the many facets of the life of Brasseur; the extent of his secret activities for the Vatican; his advanced ideas regarding the dual phonetic and ideographic nature of Mayan writing, as early as 1843-44, and explicitly confirmed by him in May 1852, which he later dramatically rejected in 1870, thus failing to become the Champollion of Mesoamerica; his continuous attempts to preserve documents while crossing territories ravaged by civil wars; the immense value of the manuscripts he saved, like the Tzeltal vocabulary of Copanabastla or the Motul dictionary; his unique dedication in copying old manuscripts, with the help of his nephews, to be sent to other pioneers of Mayan studies in Europe and America; his short-lived pioneering work on the Huave (Wabis); details of his six expeditions to Mesoamerica, often in terrible conditions, as shown by his later severe ill health; his defence of the Indians against the academic community; details of the internal conflicts in the Quebec Catholic Church; and his ideas on certain geophysical events, such as the elevation of ocean beds and islands, which he wrongly dated to the time of the ancient Mayans, or the shifting of the Earth’s rotation axis.

Sommaire

  • Abréviations & conventions iii
  • Avant-Propos v
  • À Bourbourg 1
  • Les débuts d’écrivain de Charles-Étienne Brasseur 17
  • De Gênes à l’Amérique du Nord 30
  • Le soudain enthousiasme pour la Mésoamérique 45
  • Que savait l’Europe de la Mésoamérique dans les années 1840-1850 ? 50
  • L’œuvre “chrétienne” de l’abbé Brasseur 63
  • Trois siècles de discrétion espagnole 71
  • Le premier voyage en Mésoamérique (juillet 1848 – septembre 1851) 76
  • Le mystérieux voyage en Californie 86
    • Les naufragés du Pacifique 91
  • Le retour au Mexique et son fameux coup de publicité 94
  • 1853 : une année tout en contraste 113
  • Le deuxième voyage en Mésoamérique (août 1854 – janvier 1857) 119
  • La gloire à Rabinal 131
  • Votan et les autres énigmes des régions mayas 143
  • Les langues mayas 146
  • La consécration française 150
  • Le troisième voyage en Mésoamérique (mars 1859 – octobre 1860) 161
    • 1861 : la révélation de la mythologie maya et les “soleils” 173
  • 1862 : une nouvelle consécration 183
  • Le quatrième voyage en Mésoamérique (janvier 1863 – août 1863) 192
    • La prédiction de Prescott enfin réalisée 198
  • 1864 : l’année Landa de Brasseur 204
  • Le cinquième voyage en Mésoamérique 225
  • (novembre 1864 – janvier 1866) 225
  • La consécration universelle 234
  • 1868 : les “Quatre lettres” autodestructrices 240
    • Un Troano trop annoté et la naissance de Mu 250
  • Le sixième et dernier voyage en Mésoamérique (novembre 1870 – août 1871) 264
    • La confession ignorée d’octobre 1871 270
  • Bourbourg, Madrid, Rome : les adieux 277
  • Épilogue : les leçons d’un pionnier 288
    • La seconde mort de Brasseur 293
  • Annexe I : L’américanisme après Brasseur 298
    • Le Comte de Charencey 298
    • Léon de Rosny 301
    • Georges Raynaud et André Pousse 302
    • Le phénomène des congrès 305
    • Les pistes du déchiffrement 305
    • Les premiers mayanistes américains 307
    • De Ernst Förstermann au “Groupe des cinq” de Dumbarton Oaks 310
    • Mu presque détruit ! 317
  • Annexe II : L’histoire monumentale d’une erreur 319
    • A : Comment Brasseur a créé “Mu” un jour de 1867 319
    • B : L’incroyable succès de la lubie de Brasseur 327
  • Annexe III : Langues de la Mésoamérique rencontrées par Brasseur 338
    • Le nahuatl 338
    • Le zapotèque 341
    • Le maya tseltal ou tzeltal 343
    • Le huave 346
  • Annexe IV :
    • L’abbé Brasseur et sa ville de Bourbourg, sa famille et sa langue flamande 349
    • La famille Brasseur et ses proches 352
    • Brasseur et la langue flamande 355
    • Quelques historiens du nord 356
  • Bibliographie 359

Informations pratiques

  • Description matérielle : 1 vol. (XII-377 p.) : ill. en noir et en coul. ; 25 cm
  • Collection : (Archaeological Lives ; 145)
  • ISBN 9781784910983 (impr.) : 30 £. – ISBN 9781784910990 (pdf).

Localisations

  • Absent en France

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search