Parution : Les Olmèques : la genèse de l’écriture en Méso-Amérique

Les Olmèques : la genèse de l'écriture en Méso-Amérique
Les Olmèques : la genèse de l’écriture en Méso-Amérique

Créateur

Caterina Magni occupe un poste de Maître de conférences (HDR) à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV) au sein du département d’histoire de l’art et archéologie.

Résumé de l’éditeur

Dans les années 1970, Jacques Soustelle, homme politique français et grand connaisseur du Mexique, n’hésitait pas à comparer les Olmèques, la première des hautes civilisations de la Méso-Amérique, aux Sumériens. Cette comparaison, qui pouvait apparaître audacieuse à l’époque, s’avère aujourd’hui particulièrement pertinente.
En s’appuyant sur les témoignages matériels, le milieu scientifique s’accorde pour reconnaître l’apport des Olmèques dans le domaine de l’urbanisme, de l’architecture et de l’art. En revanche, dans le champ intellectuel, les archéologues ont eu, pendant longtemps, des réticences. La découverte, rendue publique en 2006, de la « stèle » de Cascajal à proximité de San Lorenzo sur la côte du Golfe du Mexique, a fini par convaincre les plus sceptiques. Cette tablette en serpentine, gravée d’une soixantaine de glyphes de facture olmèque, démontre que ce peuple a inventé l’écriture. Comme pour l’ancien pays de Sumer, cette invention est l’aboutissement d’un long processus de maturation avec, en toile de fond, la hiérarchisation de la société, l’institutionnalisation de la religion et le développement des premières cités urbaines.
Les Uruk, Mari et Ebla du Proche-Orient ancien s’appellent, en Méso-Amérique, La Venta, Teopantecuanitlan, Tak’alik Ab’aj, pour ne citer que les foyers les plus prospères qui ont émergé, entre 1300 et 400 avant J .-C., sur la quasi-totalité du territoire méso-américain.

Le livre Les Olmèques. La genèse de l’écriture en Méso-Amérique propose un bilan des connaissances sur le code scriptural des Olmèques et apporte un éclairage nouveau sur leur système de pensée.
Les Olmèques ont atteint un très un haut degré d’abstraction qui culmine dans ce que Caterina Magni nomme le « glyphe en trois dimensions ». Selon la thèse de l’auteure, le contour d’une œuvre d’art, d’un ouvrage architectural et l’orographie d’un site peuvent être « lus » à l’instar de glyphes géants qu’il faut appréhender dans leur volume. A fortiori, leur emplacement dessine des motifs dans l’espace.
Les Olmèques lèguent leur savoir, profondément original, aux civilisations méso-américaines plus tardives. Des Zapotèques aux Aztèques-Mexicas, en passant par les Mayas et autres Toltèques, toutes les cultures de l’ancien Mexique s’inspirent de cet héritage exceptionnel.

Informations pratiques

  • Éditeur : Arles : Éditions Errance
  • Date de parution : impr. 2013
  • Description matérielle : 1 vol. (367 p.) : ill. en noir et en coul., cartes, couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collection : (Collection des Hespérides).
  • Note(s) : La couv. porte en plus : “avec un dictionnaire des motifs et des symboles olmèques”. – Bibliogr. p. 319-[349]. Glossaire
  • ISBN 978-2-87772-543-9 (br.) : 49 EUR
  • EAN 9782877725439

Localisations

4e de couv. : Les Olmèques : la genèse de l'écriture en Méso-Amérique
4e de couv. : Les Olmèques : la genèse de l’écriture en Méso-Amérique


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 9 juillet). Parution : Les Olmèques : la genèse de l’écriture en Méso-Amérique. Amoxcalli. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b3oj

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search