Le mur Ouest du Palais de la Porte Dorée : Panthéon colonialiste français

Construit à l’occasion de l’Exposition coloniale de 1931 sur l’emplacement de l’École pratique d’arboriculture, le palais de la Porte Dorée abrite depuis 2007 le Musée national de l’histoire de l’immigration. Sa façade extérieure donne à voir un immense bas relief de près de 1130 m² en pierre de Poitou conçu par le sculpteur Alfred Auguste Janniot (1889-1969).

Derrière des hauts piliers volontairement minces, de 70 centimètres de côtés, aux chapiteaux d’un ionique primitif employé autrefois par les berbères, et d’une hauteur de 14 mètres, apparaît le plus colossal bas-relief existant au Monde, œuvre du Sculpteur Janniot, Prix de Rome, et taillé dans un placage de 17 centimètres d’épaisseur en pierre de Tercé-Normandoux, pierre du Poitou demi-dure (numéro 6 de taille) de ton jaune doré. Enorme tapisserie représentant d’apport économique des Colonies à la France. Celle-ci au-dessus de la porte d’entrée, au centre, est entourée de ses grands ports vers lesquels convergent les lignes de navigation avec le Bourget, son principal port d’aviation. Sur la gauche est toute l’Afrique, avec, en retour, sur la façade latérale gauche, l’Océanie, sur la droite toute l’Asie avec, en retour, sur la façade latérale droite, nos Colonies d’Amérique. La belle œuvre de Janniot, qui s’est fait naturellement aider pour l’exécution par quelques collaborateurs (les principaux étaient les Sculpteurs Forestier et Barboris, a une hauteur de 13 mètres et une surface sculptée d’un seul tenant de 1.128 mètres carrés à 1.100 francs le mètre carré. Les plus fortes saillies n’ont que 10 centimètres.

Goissaud, Antony, « A l’Exposition Coloniale, le Musée permanent des colonies », La Construction moderne, 31 janvier 1932, 47e année, n° 32, p. 279.

Fierté du Musée, classé monument historique depuis le 30 décembre 19871, seul le bas relief de la façade principale est mentionné sur le site de l’institution2, sur le site de L’histoire par l’image3 ou encore sur Wikipédia4.

Panthéon colonial

Façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.
Façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.

Si la façade arrière ne propose aucun décor5 puisque le projet initial de l’architecte Albert Laprade (1883-1978) et de Léon Jaussely (1875-1932) prévoyait la possibilité d’agrandir le bâtiment pour accueillir le musée naval du Louvre, il n’en est rien de la façade latérale Ouest6.

En effet, alors que le bas relief principal de la façade avant illustre l’apport des colonies à la métropole, la façade latérale Ouest offre un répertoire de l’histoire coloniale française, listant des explorateurs, des colonisateurs du XIXe siècle, des généraux, gouverneurs, etc.7.

En 1927, le journal Comœdia évoquait cette liste en citant les propos du gouverneur Léon Cayla (1881-1965), adjoint du maréchal Lyautey, commissaire général de l’Exposition coloniale internationale de Paris (1931) :

Sur le bas-côté seront inscrits les grands gestes de l’épopée coloniale française : les plus beaux noms, les plus belles dates.

« Quelle sera la part des arts à l’Exposition internationale des colonies », Comœdia, samedi 1er octobre 1927, n° 5382, p. [1]. Disponible sur Internet, url <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7651892j>.

Dans un courrier de 1930, Albert Laprade évoque son souhait de faire sur les façades latérales, « un monument de la Reconnaissance française dédié aux fondateurs de l’Empire colonial, une sorte de pendant à ce que peut être l’Arc de triomphe ».

La revue L’Architecture, pour illustrer un texte de Jean-Nicolas-Louis Durand (1760-1834), décrivait le mur Ouest en ces termes :

Les façades latérales, volontairement très sobres, comportent d’immenses inscriptions à la gloire de tous ceux qui ont concouru à la formation de l’Empire Colonial français.

Durand, Jean-Nicolas, « Le But principal de l’architecture », L’Architecture, 1931, p. 87. Disponible sur Internet, url : <https://portaildocumentaire.citedelarchitecture.fr/pdfjs/web/viewer.html?file=/Infodoc/ged/viewPortalPublished.ashx?eid%3DIFD_FICJOINT_FRAPN02_TECT_1931_10_PDF_1>.

La Construction moderne le décrivait ainsi :

Les façades latérales, volontairement très sobres, sont revêtues en pierre de Ravières. Sur celle. de gauche, vers Paris, s’étale telle une frise l’énorme dédicace :
« A ses fils qui ont étendu l’Empire de son Génie et fait aimer son nom au delà des Mers, la France reconnaissante »
et au-dessous, entre les trumeaux, et montant jusqu’à cette dédicace est la plus magnifique liste des noms les plus célèbres, les plus glorieux des illustres pionniers qui ont participé à l’établissement de notre immense Empire colonial.

Goissaud, Antony, « A l’Exposition Coloniale, le Musée permanent des colonies », La Construction moderne, 31 janvier 1932, 47e année, n° 32, p. 284.
« A ses fils qui ont étendu l'Empire de son Génie et fait aimer son nom au delà des Mers, la France reconnaissante » © Olivier Jacquot, 2022.
« A ses fils qui ont étendu l’Empire de son Génie et fait aimer son nom au delà des Mers, la France reconnaissante » © Olivier Jacquot, 2022.

Le Musée national de l’histoire de l’immigration mentionne :

un immense tableau d’honneur de cent cinquante-neuf noms d’artisans de la colonisation, dont les deux tiers ont vécu sous l’Ancien Régime et qui apparaît comme une sorte de réponse au Panthéon républicain. Alors que le Panthéon se voulait un temple de la République rendant hommage à ceux qui ont servi ses valeurs

Manceron, Gilles, « La façade ouest du musée. Un défi au Panthéon ? », dans : Traces de l’histoire coloniale dans le 12e arrondissement de Paris, Paris : Palais de la Porte Dorée, 2016, 1 vol. (20 p.) : ill. en coul. couv ill. en coul. Disponible sur Internet, url : <http://www.histoire-immigration.fr/sites/default/files/musee-numerique/documents/bat-68724-cnhi-brochure-traces-histoire-coloniale.pdf>.

Cependant, l’histoire de ce wall of fame, comme le nomment Thomas B. Reverdy et Sylvain Venayre dans leur roman Jardin des colonies8, reste à écrire. Selon Hélène Bocard, « On ignore encore par exemple quels noms ont été proposés et selon quels critères ils ont été retenus »9. L’historiographie l’a pour ainsi dire laissé dans l’oubli comme encore récemment Françoise Vergès qui, dans son guide décolonial intitulé De la violence coloniale dans l’espace public : visite du triangle de la Porte Dorée à Paris trace une triangulation dont les trois angles sont le bas-relief de la façade du Palais, le monument à la mission Marchand situé en face de l’entrée principale de la Cité de l’immigration et la statue de la déesse Athéna de Léon Ernest Drivier (1878-1951), initialement située sur les marches du palais et qui trône désormais au centre de la Place Édouard-Renard, du nom du gouverneur général de l’Afrique-Équatoriale française et préfet de la Seine, Édouard Renard (1883-1935). La vue de ce mur Ouest lui aurait sans doute permis de tracer un quadrilatère.

Porte de Picpus, Plan cadastral de la ville de Paris… / établi d'après les documents officiels les plus récentes et comprenant l'Exposition universelle de 1900, par Mme Max Mabyre
Porte de Picpus, Plan cadastral de la ville de Paris… / établi d’après les documents officiels les plus récentes et comprenant l’Exposition universelle de 1900, par Mme Max Mabyre, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530294583/

Les visiteurs de l’Exposition coloniale venant de Paris depuis ce qui était la porte de Picpus (avant de devenir la Porte Dorée), ne voyaient pas de loin le mur sur leur gauche, comme peut le laisser accroire cette vue idéalisée de l’entrée d’honneur de l’Exposition :

L'Architecture, 1931, vol. XLIV,  n° 4, p. 109.
L’Architecture, 1931, vol. XLIV, n° 4, p. 109.

En effet, la façade Ouest du Palais se trouvait masquée par le palais de la publicité construit par l’architecte Jean Walter (1883-1957)10.

[Plan général de l'Exposition coloniale internationale de Paris de 1931]
Le « Palais permanent » est le Musée des Colonies. [Plan général de l’Exposition coloniale internationale de Paris de 1931], https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84590341
« L'Exposition coloniale : les palais métropolitains, les colonies étrangères, les pays sous mandat », L'Architecture, 1931, vol. XLIV, n° 9, p. 317.
Cogniat, Raymond, « L’Exposition coloniale : les palais métropolitains, les colonies étrangères, les pays sous mandat », L’Architecture, 1931, vol. XLIV, n° 9, p. 317.

Le Palais de la publicité11 et la configuration générale de la façade Ouest du Musée permanent des colonies sont visibles sur ce détail du plan d’ensemble de l’Exposition — notons que seuls le bassin et le musée sont aujourd’hui visibles, les installations de l’Exposition n’ayant pas été conservées pour la plus grande part — :

Exposition coloniale internationale . Paris , 1931 / Dressé et dessiné par G. Peltier 1931
Exposition coloniale internationale. Paris, 1931 / Dressé et dessiné par G. Peltier 1931. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530666671/f1.item

Une photographie du reportage effectué par Thérèse Bonney (The Bancroft Library, University of California, Berkeley / Ville de Paris / BHVP) permet de visualiser le Palais de la publicité de Jean Walter au premier plan, devant le beffroi du Palais des groupes industriels de la Section métropolitaine :

La passerelle située à l’arrière du bassin est visible sur un cliché de Thérèse Bonney (1894-1978)12 de l’inauguration de l’Exposition, le 6 mai 1931, par le président Doumergue :

La liste de noms sur le mur Ouest

La liste du mur Ouest est précédée d’une inscription qui sert de titre :

À SES FILS QUI ONT ETENDU L’EMPIRE DE SON GÉNIE ET FAIT AIMER SON NOM AU-DELÀ DES MERS, LA FRANCE RECONNAISSANTE

Façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.
Façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.

Suivent 160 inscriptions présentées dans des colonnes, où se mêlent des explorateurs tels que Louis-Antoine de Bougainville ou Lapérouse, des personnalités telles que Victor Schœlcher, Ferdinand de Lesseps, Charles de Foucauld, une femme en la personne d’Anne-Marie Javouhey, fondatrice de la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny, et une pléiade de militaires, conquérants et colonisateurs.

Détail de la façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.
Détail de la façade Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.

Dans l’ordre de lecture, de gauche à droite, le mur des noms liste ainsi encore de nos jours :

Relevé de l’inscriptionPersonnePortrait
GODEFROY de BOUILLON 1058-1100. Chef traditionnel de la première croisade et premier souverain du royaume de JérusalemGodefroy de Bouillon (1058-1100)Illustration.
RAYMOND IV de TOULOUSE 1083-1105. L’un des chefs de la première croisade. Conquérant de TripoliRaymond de Saint-Gilles (1041-1105)Illustration.
FOULQUE V d’ANJOU 1090-1142. Roi de JérusalemFoulques V d’Anjou (1092-1143)Illustration.
RENAUD de CHATILLON. Seigneur d’outre Jourdain. L’un des plus belliqueux conquérant de l’OrientRenaud de Châtillon (1120-1187)Image dans Infobox.
Les LUSIGNAN rois de Jérusalem 1186-1192 et de Chypre 1192-1475.Guy de Lusignan (1159-1194), roi de Jérusalem, 1186-1190, roi à Saint-Jean-d’Acre, 1190-1192Illustration.
Aimery II de Lusignan (1152-1205), roi à Saint-Jean-d’Acre, 1192-1205, roi titulaire de Jérusalem, 1197-1205Image dans Infobox.
Henri Ier de Lusignan dit le Gros (1217-1253), régent de Jérusalem, 1246-1253Image dans Infobox.
Isabelle de Lusignan (1216-1264), régente de Jérusalem, 1261-1264/
Hugues III de Lusignan (1235-1284), régent de Jérusalem, 1264-1268, roi effectif de Jérusalem, 1269-1276Illustration.
Jean Ier de Lusignan (1267-1285), roi titulaire de Jérusalem (sous le nom de Jean II), 1284-1285/
Henri II de Lusignan (1270-1324), roi de Jérusalem, 1285-1291Image dans Infobox.
Hugues IV de Lusignan (1294-1359), porte le titre de roi de Jérusalem, 1324-1359/
Pierre I (1328-1369), règne 1359-1369Illustration.
Pierre II (1357-1382), règne 1369-1382/
Jacques Ier (1334-1398), règne 1382-1398/
Janus de Lusignan (1375-1432)Image dans Infobox.
Gen (Jean II) (1418-1458)Image dans Infobox.
Charlotte et Louis de Savoie (1442-1487), règne 1458-1464Description de cette image, également commentée ci-après
Jacques II (1439-1473)Image dans Infobox.
Jacques III de Lusignan (1473-1474)Image dans Infobox.
SAINT-LOUIS 1215-1270. Croisades en Orient 1249 1254 et en Afrique 1270.Louis IX (1214-1270)Miniature représentant Louis IX à bord d'un navire, s'entretenant avec des soldats.
JACQUES COEUR 1395-1456. Organisateur de la marine et du commerce français dans le Levant. 1432- 1453Jacques Cœur (1395-1456)Description de cette image, également commentée ci-après
GADIFER de la SALLE et JEAN de BETHENCOURT Conquérants et colonisateurs des Canaries 1402-1419.Gadifer de La Salle (1340-1415)Image dans Infobox.
Jean de Béthencourt (1360-1425)Image dans Infobox.
PAULMIER de GONNEVILLE. Voyage de « L’Espoir » aux Indes méridionales. Brésil. 1503-1504Binot Paulmier de Gonneville (….-….)Image dans Infobox.
JEAN ANGO 1525-1551. Armateur dieppois. Organisateur de voyages en Amérique et aux Indes.Jehan Ango (1480-1551)Image dans Infobox.
Les frères PARMENTIER 1530. Voyage de la « Pensée » et du « Sacre » à SumatraJean Parmentier (1494-1529)/
Raoul Parmentier (1499-1529)/
JACQUES CARTIER 1491-1557 Voyages au Canada 1534-1539-1541-1543Jacques Cartier (1491-1557)Description de cette image, également commentée ci-après
ROBERVAL <Jean-François de la Roque. Sieur de>. 1561. Premier établissement français au Canada 1542-1543Jean-François de La Rocque de Roberval (1495-1560)Image dans Infobox.
VILLEGAGNON <Nicolas Durand de> Fondation de la France antarctique au Brésil 1555-1560Nicolas Durand de Villegagnon (1510-1571)Image illustrative de l’article Nicolas Durand de Villegagnon
RENE de LAUDONNIERE 1586 La Floride française 1562 1565René de Goulaine de Laudonnière (1510-1574)Image illustrative de l’article René de Goulaine de Laudonnière
DOMINIQUE de GOURGUES Venge le massacre des français à la Floride. 1568.Dominique de Gourgues (1530-1593)/
CHAMPLAIN <Samuel de> 1567-1635. Fondateur de Québec. Premier gouverneur de la Nouvelle-FranceSamuel de Champlain (1567-1635)Illustration de la page Samuel de Champlain (1567?-1635) provenant du document numerisé de Gallica
Pierre du GUA de MONTS 1558-1629 Première colonisation française en AcadiePierre Dugua de Mons (1560-1628)Image dans Infobox.
La RAVARDIERE <Daniel de la Touche de>. Tentative de colonisation de la France equinoxiale 1603-1624Daniel de La Touche (1570-1631)Image illustrative de l’article Daniel de La Touche
LESCARBOT Marc. 1570-16 Le premier écrivain français d’AmériqueMarc Lescarbot (1570-1641)Image dans Infobox.
Les frères RAZILLY-LAUNAY <François et Isaac de>. Conseillers de Richelieu Action en Amérique et au MarocFrançois de Razilly (1578-1621)François de Razilly
Isaac de Razilly (1587-1635)Image illustrative de l’article Isaac de Razilly
d’ESNAMBUC Pierre Belain. Prise de possession de St Christophe 1625 et la Martinique 1635Pierre Belain d’Esnambuc (1585-1636)Image dans Infobox.
du PARQUET Jacques Dyel Colonisation de la Martinique, Grenade, Ste Lucie, etc….Jacques Dyel du Parquet (1606-1658)Image dans Infobox.
RICHELIEU <Armand Jean Duplessis de> 1585-1642. Fondateur de la politique navale et coloniale de la FranceArmand Jean du Plessis de Richelieu (1585-1642)Image illustrative de l’article Armand Jean du Plessis de Richelieu
Thomas LAMBERT 1658. Plusieurs voyages. Créateur d’un comptoir au Sénégal. 1626-1638.Thomas Lambert (….-….)/
FLACOURT <Etienne de>. PRONIS <Jacques de> Directeurs de la Compagnie des Indes Commandant à Madagascar 1638Étienne de Flacourt (1607-1660)Image dans Infobox.
Jacques Pronis (….-1655)/
La COURBE <Michel Jajolet de> 1633-1706. Voyages en Afrique Administrateur comptoir d’AfriqueMichel Jajolet de la Courbe (….-….)Michel Jajolet de La Courbe | Open Library
BRUE André Administrateur comptoir d’Afrique. 1699-1723 Sénégal. St-Louis.André Brüe (1654-1734)Image dans Infobox.
COLBERT Jean Baptiste. 1619-1683. Secrétaire d’Etat de la Marine.Jean-Baptiste Colbert (1619-1683)Image dans Infobox.
JOLLIET Louis 1645-1700. Découverte du Mississipi.Louis Jolliet (1645-1700)Image illustrative de l’article Louis Jolliet
CAVELIER de la SALLE Robert René 1643-1687. Achèvement de la découverte du Mississipi et fondation de la LouisianeRené-Robert Cavelier de La Salle (1643-1687)Image illustrative de l’article René-Robert Cavelier de La Salle
MARQUETTE Jacques. 1637-1675. Découverte du Mississipi.Jacques Marquette (1637-1675)Description de cette image, également commentée ci-après
Jean TALON, 1625-1694. Intendant de la Nouvelle France. 1665-1668 et 1669-1672.Jean Talon (1626-1694)Illustration.
FRONTENAC <Louis de Buade de> 1620-1698 Gouverneur de la Nouvelle France. 1672-1682 et 1689-1698.Louis de Buade de Frontenac (1622-1698)Illustration.
PONTCHARTRAIN <Louis Phelippeaux de> 1643-1727. Secrétaire d’Etat de la MarineLouis II Phélypeaux de Pontchartrain (1643-1727)Image dans Infobox.
d’OGERON de la BOUËRE Bertrand 1677 Fondateur de la colonie française de Saint Domingue 1665.Bertrand d’Ogeron de La Bouëre (1613-1676)/
François MARTIN 1634-1706. Fondateur de Pondichéry.François Martin (1634-1706)/
DUMAS Benoit 1696-1746. Gouverneur des établissements français de l’Inde. 1735-1742.Pierre-Benoît Dumas (1696-1746)/
MONTMORENCY LAVAL <François de> 1622-1700. Premier évêque de Québec.François de Montmorency-Laval (1623-1708)Image illustrative de l’article François de Montmorency-Laval
HEBERT Louis 1627 Premier colon français au CanadaLouis Hébert (1575-1627)Image dans Infobox.
SAZARIN Michel 1659-1735. Médecin et savant fixé au CanadaMichel Sarrazin (1659-1735)Image dans Infobox.
CHARLEVOIX <P. de> 1682-1761. Voyageur et historien des colonies.Pierre-François-Xavier de Charlevoix (1682-1761)File:Pierre-François-Xavier de Charlevoix (1682-1761).jpg
PASTOUR de COSTE-BELLE Philippe Fondateur de la colonie du Cap Breton. 1706-1717Philippe de Pastour de Costebelle (1661-1717)Illustration.
les d’ORVILLIERS Administrateurs de la Guyane. 1700-1710. 1716-1729 et 1736-1743Rémy Guillouet d’Orvilliers (1633-1713)/
Claude Guillouet d’Orvilliers (1640-1740)/
Gilbert Guillouet d’Orvilliers (1708-1764)/
DUPLEIX Joseph François. 1699-1764. Créateur de l’Empire des Indes au 18ème siècleJoseph François Dupleix (1697-1763)Illustration de la page Joseph François Dupleix (1697-1763).
LA BOURDONNAIS <Bertrand François Mahé de>. 1699-1753 Créateur de la prospérité des MascareignesBertrand-François Mahé de La Bourdonnais (1699-1753)Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais
POIVRE Pierre. 1719-1786. Voyage en Chine et en Cochinchine Créateur du comptoir Faifo Administrateur des Mascareignes.Pierre Poivre (1719-1786)Fichier:Pierre Poivre (1719-1786).jpg
MONTCALM-SAINT-VERAN <Louis Joseph de> 1712-1756. Défense du Canada. 1752-1757.Louis Joseph de Montcalm-Gozon (1712-1786)Louis-Joseph de Montcalm
LEVIS <François Gaston. Maréchal et duc de>. 1720-1787 Défense du Canada 1752-1757.François Gaston de Lévis (1719-1787)Image illustrative de l’article François Gaston de Lévis
CHOISEUL-STAINVILLE <Etienne François duc de> 1719-1785. Secrétaire d’Etat de la marineÉtienne-François de Choiseul-Beaupré-Stainville (1719-1785)Illustration.
d’IBERVILLE Pierre Lemoyne. 1642-1706. Conquérant de Terre Neuve et de la Baie d’HudsonPierre Le Moyne d’Iberville (1661-1706)Pierre Le Moyne d'Iberville
BIENVILLE <Jean Baptiste Lemoine de> 1680-1765. Organisateur de la Louisiane. Fondateur de la Nouvelle-Orléans.Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville (1680-1767)Illustration.
DUCASSE <Jean-Baptiste> 1650-1715. Gouverneur et organisateur de Saint Domingue.Jean-Baptiste du Casse (1646-1715)Jean-Baptiste du Casse
LARNAGE <Charles de Brunier marquis de> 1687-1746. Gouverneur de Saint Domingue. Le père de la colonie.Charles de Brunier, marquis de Larnage (1687-1746)/
de CLIEUX 1689-1786. Gouverneur des Antilles Introduction du café aux Iles.Gabriel-Mathieu d’Erchigny de Clieu (1687-1774)Gabriel de Clieu
ADANSON Michel 1727-1806 Naturaliste Sénégal et Guyane.Michel Adanson (1727-1806)Image dans Infobox.
de la VERENDRYE Pierre Gaultier de Varennes. 1749- Explorateur du grand ouest canadienPierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye (1685-1749)Image illustrative de l’article Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye
DUBUC Jean. Premier commis des colonies. L’un des grands administrateurs des colonies.Jean-Baptiste Dubuc (1717-1795)/
BARBE MARBOIS 1745-1637 Intendant de Saint Domingue.François Barbé-Marbois (1745-1837)Image dans Infobox.
d’ESTAING. Charles Hector. 1729-1798. Guerre de sept ans aux Indes. Gouverneur de Saint Domingue. Guerre d’AmériqueCharles Henri d’Estaing (1729-1794)Charles Henri d'Estaing
de CHAUFFAULT Charles. 1708-1794 Convois des Antilles Attaque de Larache 1765Louis Charles du Chaffault de Besné (1708-1794)Louis Charles du Chaffault de Besné
BUSSY-CASTELNAU <Charles Patissier marquis de>. 1718-1785 Guerre des Indes.Charles Joseph Patissier de Bussy-Castelnau (1718-1785)Charles Joseph Patissier de Bussy-Castelnau
SUFFREN SAINT-TROPEZ. <Pierre André Bailli de> 1729-1788 Guerre d’Amérique. Campagne des Indes.Pierre André de Suffren (1729-1788)Illustration de la page Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788) provenant du document numerisé de Gallica
de GRASSE François Joseph Paul. 1726-1788. Guerre d’Amérique. Antilles.François Joseph Paul de Grasse (1722-1788)Image dans Infobox.
LAW de LAURISTON Jean 1719-1880. Administrateur et militaire. Gouverneur de l’Inde.Jean Law de Lauriston (1719-1797)/
MALOUET Pierre Victor. 1740-1819 Administrateur à Saint Domingue et Cayenne Ministre de la marine.Pierre-Victor Malouët (1740-1814)Image dans Infobox.
PIGNEAU de BEHAINE Pierre Joseph Évêque d’Adran 1741-1799. Fondateur Influence française en Indochine.Pierre Pigneau de Behaine (1741-1799)Image illustrative de l’article Pierre Pigneau de Behaine
CHAIGNEAU et VANNIER. Collaborateurs de Gia Long et de l’évèque d’AdranJean-Baptiste Chaigneau (1769-1832)Illustration de la page Jean-Baptiste Chaigneau (1769-1832) provenant du document numerisé de Gallica
Philippe Vannier (1762-1842)Illustration de la page Philippe Vannier (1762-1842) provenant du document numerisé de Gallica
BOUGAINVILLE <Louis Antoine de> 1729-1815 Canada Malouines. Voyage autour du mondeLouis-Antoine de Bougainville (1729-1811)Image illustrative de l’article Louis-Antoine de Bougainville
LAPEROUSE <Jean François de Galaup Comte de> 1741-1788 Indes. Amérique. Voyage autour du monde.Jean-François de La Pérouse (1741-1788)Jean-François de La Pérouse
SARTINE >Antoine de> 1729-1801. Secrétaire d’Etat de la Marine.Antoine de Sartine (1729-1801)Illustration de la page Antoine de Sartine (1729-1801).
FLEURIEU <Charles Pierre Claret de> 1738-1810. Ministre de la marine. Géographe.Charles Pierre Claret de Fleurieu (1738-1810)Image illustrative de l’article Charles Pierre Claret de Fleurieu
Maréchal de CASTRIES Charles de La Croix 1727-1801. Secrétaire d’Etat de la marine.Charles Eugène Gabriel de La Croix de Castries (1727-1801)Image illustrative de l’article Charles Eugène Gabriel de La Croix de Castries
KERGUELEN <Yves de Tremarec de> 1734-1797 Découverte des îles KerguelenYves Joseph de Kerguelen de Trémarec (1734-1797)Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec
les BOUVET toute une famille de marins. Voyageurs et administrateurs.Jean-Baptiste Charles Bouvet de Lozier (1706-1788)Image dans Infobox.
Athanase Hyacinthe Bouvet de Lozier (1770-1825)/
Pierre-René Bouvet de Maisonneuve (1750-1795)/
Pierre François Henry Étienne Bouvet de Maisonneuve (1775-1860)Pierre François Étienne Bouvet de Maisonneuve-P6280072.JPG
MOREAU de SAINT MERY Médéric Louis I 1750-1810. Juriste et écrivain.Médéric Louis Élie Moreau de Saint-Méry (1750-1819)Image dans Infobox.
d’ENTRECASTREAUX <Joseph Antoine de Bruni>. 1737-1793. Administrateur marin et explorateur.Antoine Bruny d’Entrecasteaux (1737-1793)Antoine Bruny d'Entrecasteaux
BAUDIN Nicolas. 1750-1803. Explorateur de l’Australie.Nicolas Baudin (1750-1803)Image illustrative de l’article Nicolas Baudin
VICTOR HUGUES 1770-1826 Défenseur de la Guadeloupe et de la Guyanne.Jean-Baptiste Victor Hugues (1762-1826)Image dans Infobox.
DECAEN Charles Mathieu. Isidore 1769-1832. Défenseur de l’Ile de France.Charles-Mathieu-Isidore Decaen (1769-1832)Charles-Mathieu-Isidore Decaen
SURCOUF Robert. 1773-1827. Croisière aux IndesRobert Surcouf (1773-1827)Robert Surcouf
TALLEYRAND Charles Maurice. 1754-1838. Programme colonial de la Révolution et de l’EmpireCharles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)Illustration.
SYLVAIN ROUX Etablissements à Madagascar.Sylvain Roux (1765-1823)/
PORTAL Pierre Barthelemy baron d’Albaredes 1765-1845. Ministre de la marine.Pierre-Barthélémy Portal d’Albarèdes (1765-1845)Illustration de la page Pierre-Barthélemy Portal (1765-1845).
DUC DE RICHELIEU Règne du bordelais.Louis-François-Armand de Vignerot du Plessis (1696-1788)Louis-François-Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu
d’HAUSSEZ Charles Lemercier de Longre. 1728-1854. Ministre de la marine Conquête d’Alger.Charles Le Mercher de Longpré, baron d’Haussez (1778-1854)Illustration de la page Charles Lemercher de Longpré Haussez (baron d', 1778-1854).
ROGER <Jacques François Baron>. 1787-1849. Gouverneur du Sénégal.Jacques-François Roger (1787-1849)Illustration.
CAILLE René 1789-1838. Voyage à TombouctouRené Caillié (1799-1838)Illustration de la page René Caillié (1799-1838) provenant du document numerisé de Gallica
DUMONT d’URVILLE Jules Sébastien Charles 1790-1842. Voyage autour du mondeJules Dumont d’Urville (1790-1842)Jules Dumont d'Urville
MOLLIEN. Gaspard 1796-1872. Voyage dans l’intérieur de l’AfriqueGaspard Théodore Mollien (1796-1872)/
SCHMALZ Julien. 1769 1827 Gouverneur du Sénégal.Julien-Désiré Schmaltz (1771-1827)Lien
Madame JAVOUHEY Anna. 1771-1851. Enseignement et assistance aux coloniesAnne-Marie Javouhey (1779-1581)Lien
BOURMONT <Charles Ghaisne de> 1773-1846 Maréchal de France. Conquête d’Alger.Louis Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont (1773-1846)Louis Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont
DUPERRE Guy Victor 1775-1846 Amiral de France. Conquête d’AlgerGuy-Victor Duperré (1775-1846)Guy-Victor Duperré
FILLEAU Saint Hilaire Edme Jean Hilaire. 1779-1846. Directeur des colonies.Edmé-Jean-Hilaire Filleau de Saint-Hilaire (1779-1845)
DUPETIT THOUARS Abel Aubert. 1793-1864 Établissement à TahitiAbel Aubert du Petit-Thouars (1793-1864)Abel Aubert du Petit-Thouars
CLAUZEL Bertrand 1772-1842 Maréchal de France Conquête de l’Algérie.Bertrand Clauzel (1772-1842)Bertrand Clauzel
VALEE Sylvain. 1772 1846. Maréchal de France Conquête de Constantine.Sylvain Charles Valée (1773-1846)Sylvain Charles Valée
BUGEAUD de la PICONNERIE Thomas 1784-1849. Maréchal de France. Conquête de l’Algérie.Thomas Robert Bugeaud (1784-1809)Thomas Robert Bugeaud
CAVAIGNAC Louis Eugène. 1802-1857 Conquête de l’Algérie.Louis Eugène Cavaignac, dit Eugène Cavaignac (1802-1857)Illustration.
BLONDEL Créateur de l’administration algérienne.Léon Blondel (1801-1876)Nouvel aperçu sur l'Algérie : trois nécessités en Afrique : conserver,  pacifier, coloniser / par Léon Blondel,... | Gallica
comte GUYOT Colonisation algérienneEugène Guyot (1803-1868)Image dans Infobox.
MAILLOT François Clément 1804-1899. Hygiène de l’Algérie. Propagation de la quinineFrançois Clément Maillot (1804-1894)Illustration de la page François-Clément Maillot (1804-1894).
BEDEAU Marie 1804-1863 Conquête de l’AlgérieMarie-Alphonse Bedeau (1804-1863)Illustration de la page Marie Alphonse Bedeau (1804-1863).
LAMORICIERE Christophe Juchault de 1806-1865. Conquête de l’Algérie.Louis Juchault de Lamoricière (1806-1865)Image dans Infobox.
DAMREMONT <Denis de>. 1793-1837 Tué devant ConstantineCharles-Marie Denys de Damrémont (1783-1837)Image dans Infobox.
CHANGARNIER Théodule. 1793-1850 Conquête de l’AlgérieNicolas Changarnier (1793-1877)Nicolas Changarnier
Théodore DUCOS Ministre de la Marine 1859-1867.Jean-Étienne-Théodore Ducos (1801-1855)Image dans Infobox.
Duc d’AUMALE Henri d’Orléans. 1822-1897 Conquête de l’Algérie Prise de la Smalah.Henri d’Orléans (1822-1897)Description de cette image, également commentée ci-après
RANDON Jacques. 1795-1871 Maréchal de France. Gouverneur général de l’Algérie.Jacques Louis Randon (1795-1871Jacques Louis Randon
SCHOELCHER Victor 1804-1893. Affranchissement des esclavesVictor Schœlcher (1804-1893)Illustration.
GUEYDON <Louis de> 1809-1886 Amiral. Gouverneur Martinique et AlgérieLouis Henri de Gueydon (1809-1886)Image dans Infobox.
FAIDHERBE Louis Léon César. 1818-1889 Algérie. Créateur du Sénégal moderne. Gouverneur Algérie.Louis Léon César Faidherbe (1818-1889)Image dans Infobox.
Paul HOLL Défense de Médine.Paul Holle (1807-1862)Paul Holle.png
MAGE Abdon. 1857 1869. Exploration du Gabon. Sénégal et SoudanEugène Abdon Mage (1837-1869)Description de l'image Eugène Abdon Mage.jpg.
BOUET-WILLAUMEZ Louis 1808-1871. Prise de possession Portes Golfe de Guinée et du BeninLouis-Édouard Bouët-Willaumez (1808-1871)Édouard Bouët-Willaumez
FLEURIOT de LANGLE Alphonse Jean René. 1809-1881. Expansion des colonies d’AfriqueAlphonse Jean René Fleuriot de Langle (1809-1881)Image dans Infobox.
LABORDE Jean. Protectorat de Madagascar.Jean-Baptiste Laborde (1805-1878)Image dans Infobox.
CHARNER Léonard 1787-1859 Conquête de la Cochinchine.Léonard Victor Charner (1797-1869)Léonard Victor Charner
BONARD 1805-1862 Achèvement Conquête de la Cochinchine.Louis Adolphe Bonard (1805-1864)Louis Adolphe Bonard
CHASSELOUP-LAUBAT <Justin comte de> 1805-1875 Ministre de la marine. Fondateur de la politique coloniale du second Empire.Justin de Chasseloup-Laubat (1800-1847)/
RIGAULT de GRENOUILLY Charles. 1807-1873. Amiral de France. Ministre de la Marine. Expansion en Extrême-Orient.Charles Rigault de Genouilly (1807-1873)Image dans Infobox.
LA GRANDIERE <Pierre de> 1807-1876 Achèvement conquête de CochinchinePierre-Paul de La Grandière (1807-1876)Pierre-Paul de La Grandière
JAUREGUIBERRY Jean Bernard. 1815-1887 Ministre de la marine. Gouverneur du SénégalJean Bernard Jauréguiberry (1815-1887)Jean Bernard Jauréguiberry
PINET-LAPRADE Jean Marie. 1822-1867 Gouverneur du SénégalJean Marie Émile Pinet-Laprade (1822-1869)/
cardinal LAVIGERIE Charles Allemand. 1825-1892 Archevêque d’Alger et de CarthageCharles Lavigerie (1825-1892)Image illustrative de l’article Charles Lavigerie
DOUDART de LAGREE <Ernest Marie Louis de Gonzague> 1823-1868 Protectorat Cambodge Exploration MékongErnest Doudart de Lagrée (1823-1868)Illustration de la page Ernest Doudart de Lagrée (1823-1868) provenant du document numerisé de Gallica
DUPUIS Jean 1829-1891 Négociant Tentative de pénétration TonkinJean Dupuis (1829-1912)Illustration de la page Jean Dupuis (1829-1912) provenant du document numerisé de Gallica
GARNIER Francis. 1839-1873 Première conquête TonkinMarie Joseph François Garnier dit Francis Garnier (1839-1873)Francis Garnier
RIVIERE Henri. 1827 1885 Seconde conquête du TonkinHenri Laurent Rivière (1827-1883)Henri Rivière (militaire)
SAVORGNAN de BRAZZA Paul François Camille 1852-1913. Création Afrique Equatoriale.Pierre Savorgnan de Brazza (11852-1905)Image dans Infobox.
BALLAY Noël Eugène 1847-1902. Afrique Equatoriale et Guinée Gouverneur de l’A.O.FNoël Eugène Ballay (1847-1902)Image dans Infobox.
CRAMPEL Paul 1864 1891. Administrateur et exploration centre africainPaul Crampel (1864-1891)Image dans Infobox.
LE MYRE DE VILERS Administrateur Cochinchine Protectorat de Madagascar.Charles Le Myre de Vilers (1833-1918)Image dans Infobox.
COURBET Amédée Anatole François Prosper 1827-1885. Conquête du TonkinAmédée-Anatole-Prosper Courbet (1827-1885)Amédée Courbet
NEGRIER <François Oscar de> 1839-1913. Sud oranais et Tonkin.Oscar de Négrier (1838-1913)Oscar de Négrier
BRIERE de l’ISLE Louis Alexandre Esprit Gaston 1828-1896. Sud oranais et Sénégal.Louis Brière de l’Isle (1827-1896)Louis Brière de l'Isle
BORGNIS-DESBORDES Gustave. 1839-1900. Création armée coloniale SénégalGustave Borgnis-Desbordes (1839-1900)Gustave Borgnis-Desbordes
FLATTERS Paul. 1832 1881. Exploration SaharaPaul Flatters (1832-1881)Image dans Infobox.
DOODS Alfred 1842-1922 Conquête du Dahomey.Alfred Dodds (1842-1922)Image dans Infobox.
ROUSTAN Théodore Justin Dominique 1834 Protectorat de la TunisieThéodore Roustan (1833-1906)Illustration.
LESSEPS <Ferdinand de> 1803-1894. Percement du canal de Suez.Ferdinand de Lesseps (1805-1894)Image dans Infobox.
DUCHENE Jacques Charles René Achille 1837-1910. Conquête de MadagascarJacques Charles René Achille Duchesne (1837-1918)
BONNIER Eugène 1856-1899. Occupation TombouctouEugène Bonnier (1856-1894)Image dans Infobox.
GALLIENI Eugène13. 1849-1916. Exploration Sénégal Pacification Tonkin et MadagascarJoseph Gallieni (1849-1916)Joseph Gallieni
Paul BERT 1833-1866 Organisation Indochine.Paul Bert (1833-1886)Illustration.
ROUSSEAU Armand 1835-1896 Organisation Indochine.Armand Rousseau (1835-1896)Illustration.
LAPERRINE 1860-1920 Organisation Sahara.François-Henry Laperrine (1860-1920)François-Henry Laperrine
FOUCAULD <Charles de> 1859-1916 Exploration Maroc et Sahara.Charles de Foucauld (1858-1916)Image illustrative de l’article Charles de Foucauld
MIZON Louis Alexandre Antoine 1856-1899 Jonction Afrique Equatoriale et NigerLouis Alexandre Antoine Mizon (1853-1899)Image dans Infobox.
FOUREAU Fernand 1850-1910. Jonction Afrique du Nord et Afrique centraleFernand Foureau (1850-1914)Illustration de la page Fernand Foureau (1850-1914) provenant du document numerisé de Gallica
TREICH LAPLENE 1861-1891. Protectorats Guinéens.Marcel Treich-Laplène (1860-1890)Image dans Infobox.
FERRY Jules 1832-1893. Initiateur de la politique coloniale de la troisième République.Jules Ferry (1832-1893)Illustration de la page Jules Ferry (1832-1893).
LAMY Fernand 1858-1900. Jonction Afrique du Nord et Afrique centrale.Fernand Lamy (1858-1900)/
GENTIL Emile 1866-1915. Organisation ChariÉmile Gentil (1866-1914)Illustration de la page Émile Gentil (1866-1914) provenant du document numerisé de Gallica
VAN VOLLENHOVEN Joost. 1877-1918. Gouverneur général Indochine et A.O.FJoost Van Vollenhoven (1877-1918)Image dans Infobox.
PAVIE Auguste Jean Marie 1847-1925. Explorateur et organisateur du LaosAuguste Pavie (1847-1925)Illustration de la page Auguste Pavie (1847-1925) provenant du document numerisé de Gallica
MONTEIL Parfait Louis 1855-1915. Jonction Sénégal. Tchad MéditerranéeParfait-Louis Monteil (1855-1925)Illustration de la page Parfait-Louis Monteil (1855-1925) provenant du document numerisé de Gallica
MANGIN Charles 1859 1924. Guerre Afrique occidentale et MarocCharles Mangin (1866-1925)Image dans Infobox.
DISLERE Paul 1840 1926. Législation et administration colonialesPaul Dislère (1840-1928)Paul Dislère (1840-1928) - Œuvres textuelles de cet auteur
Détail du mur Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.
Détail du mur Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.

Du point de vue de la facture, nous ne nous expliquons pas le caractère aléatoire de la ponctuation, peu cohérente. L’inscription ne distingue pas les points des virgules alors que certains points s’interprètent comme des virgules. Les dates gravées sur deux lignes ne comportent pas de tiret intermédiaire. Le seul accent gravé est celui du navire « La Pensée ». Sinon les seules autres diacritiques sont les cédilles de Français, les apostrophes et guillemets, les tirets et les points et des parenthèses gravées sous la forme des signes ‘<‘ (inférieur à) et ‘>’ (supérieur à). Nous notons des points de suspension à la suite d’un « etc. ».

L’ensemble du monument se déploie sur seize colonnes réparties en huit longues colonnes du haut en bas et en huit colonnes plus courtes car interrompues par des baies vitrées :

Colonne12345678910111213141516
1er nomGodefroyCœurChamplainParquetFrontenacHébertDucasseEstaingCastriesDecaenFilleauMaillotCharnerLavigerieRoustanFoucauld
Dernier nomSt. LouisGourguesEsnambucTolonMontmorencyBienvilleMarboisFleurieuHuguesDuperréGuyotLabordePinetDoodsLapierreDislère
Nombre d’inscriptions610611613713715816715712

Un espace a été laissé vacant après le dernier nom inscrit pour ménager de la place pour un enrichissement de la liste. Cinq colonnes — trous courtes et deux longues — sont ainsi disponibles pour l’ajout de noms supplémentaires, laissant accroire que les initiateurs du monument entendaient enrichir la liste au gré de l’œuvre future des fils de France qui auraient étendu encore davantage son empire de son génie.

Espace vacant du mur Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.
Espace vacant du mur Ouest du Musée permanent des colonies © Olivier Jacquot, 2022.

Compte tenu du nombre d’inscriptions des colonnes précédents et de la moyenne d’inscriptions par colonne, cet espace aurait permis l’ajout de 47 noms supplémentaires, à raison de sept noms par petites colonnes et treize par longues colonnes.

Nombre d’inscrits

Le nombre exact de personnalités peut varier puisque les 159 inscriptions groupent des personnes comme Gadifer de La Salle et Jean de Béthencourt ou les frères Jean et Raoul Parmentier, les frères François et Isaac de Launay-Razilly ou encore Étienne de Flacourt et Jacques Pronis cités nommément mais dans une seule et même inscription. Des inscriptions regroupent des lignées, comme par exemple la Maison de Lusignan des rois de Jérusalem ou les d’Orvilliers, administrateurs de la Guyane.

Comme l’inscription « Les LUSIGNAN rois de Jérusalem 1186-1192 et 1192-1475 » mentionne des dates de 1186 à 1475, nous pouvons supposer qu’elle entendait honorer la Maison depuis Guy de Lusignan (1153-1194) jusqu’à Jacques III de Chypre. Cependant, cette date de 1475 ne manque pas d’étonner puisque le royaume de Jérusalem disparut officiellement en 1291 après la chute de Saint-Jean d’Acre. Le dernier prétendant au titre fut Jacques III de Chypre, mort le 26 août 1474 à l’âge de un an (certaines sources indiquent qu’il est décédé en 1475). Le titre passe ensuite à la maison de Savoie.
Si l’on inclus les régents de Jérusalem aux rois de Jérusalem de la famille Lusignan14 et aux prétendants au titre, l’inscription pourrait regrouper Guy de Lusignan (roi de Jérusalem, 1186-1190, roi à Saint-Jean-d’Acre, 1190-1192), Aimery II de Lusignan (roi à Saint-Jean-d’Acre, 1192-1205, roi titulaire de Jérusalem, 1197-1205), Henri Ier de Lusignan dit le Gros (régent de Jérusalem, 1246-1253), Isabelle de Lusignan (régente de Jérusalem, 1261-1264), Hugues III de Lusignan (régent de Jérusalem, 1264-1268, roi effectif de Jérusalem, 1269-1276), Jean Ier de Lusignan (roi titulaire de Jérusalem (sous le nom de Jean II), 1284-1285), Henri II de Lusignan (roi de Jérusalem, 1285-1291), Hugues IV de Lusignan (porte le titre de roi de Jérusalem, 1324-1359), Pierre I (1359-1369), Pierre II (1369-1382), Jacques Ier (1382-1398), Janus de Lusignan, Gen (Jean II), Charlotte et Louis de Savoie (1458-1464), Jacques II (1439-1473), Jacques III de Lusignan (1473-1474), soit seize noms.

Pour les d’Orvilliers, les dates extrêmes couvrent les années 1700-1743, donc sans doute les mandats de Rémy Guillouet d’Orvilliers (1633-1713), Claude Guillouet d’Orvilliers (1640-1740), et Gilbert Guillouet d’Orvilliers (1708-1764).

Des regroupements ne manquent de susciter des interrogations comme c’est le cas avec « les Bouvet toute une famille de marins » car l’inscription pourrait faire référence aux Bouvet de Lozier, marins et gouverneurs, aux Bouvet de Maisonneuve ou aux deux…
Aussi, le nombre exact de personnalités que le mur entendait honorer peut varier selon les interprétations. Selon notre propre interprétation, la liste pourrait compter 0185 personnes.

Ce recensement n’est pas exempt de plusieurs erreurs de dates, comme par exemple Jean Baptiste Charles Henri Hector, comte d’Estaing, dont la date de décès gravée est 1798 alors qu’il est mort guillotiné à Paris le 28 avril 1794, Fernand Foureau inscrit comme décédé en 1910 alors qu’il le fut le 17 janvier 1914, Émile Gentil déclaré mort en 1915 quand il est mort le 30 mars 1914 ou encore Parfait-Louis Monteil déclaré mort en 1915 alors qu’il décéda le 29 septembre 1925, etc. Le mur compte aussi des erreurs typographiques : Alfred Dodds est orthographié Doods, Joseph Simon Gallieni est prénommé Eugène, peut-être en raison d’une erreur de répétition avec l’inscription précédente.

La liste permet de tirer quelques enseignements sur les genres, les types de personnalités mises en avant et leur rôle dans la colonisation. Ainsi, en tant que telle, sans compter les éventuelles femmes de la lignée des Lusignan non explicitement citées, elle ne mentionne qu’une seule femme, la bienheureuse Anne-Marie Javouhe (1779-1851).

Qualité des personnalités honorées

Quant au rôle de ces personnes, limité à des valeurs discriminantes permettant des regroupements15 alors que les fonctions se cumulaient souvent — nombre de gouverneurs de provinces étant d’abord des militaires —, nous constatons la prédominance des gouverneurs, administrateurs, hommes politiques regroupés sous la désignation de « gouvernant », avant les militaires puis les explorateurs :

RôleNombrePourcentage
Gouvernant7540,54 %
Militaire6032,43 %
Explorateur2312,43 %
Scientifique84,32 %
Navigateur52,70 %
Missionnaire31,62 %
Commerçant31,62 %
Corsaire21,08 %
Voyageur10,54 %
Ingénieur10,54 %
Entrepreneur10,54 %
Conquérant10,54 %
Bienheureuse10,54 %
Aventurier10,54 %
Total185100 %

Siècles en exergue

Lorsque nous regroupons les 185 personnalités de notre recensement par le principal siècle de leur activité, nous constatons la prédominance des personnalités du XIXe siècle puis suivent celles du XVIIIe et XVIIe siècles :

  • 12e siècle : 5 personnes
  • 13e siècle : 6 personnes
  • 14e siècle : 5 personnes
  • 15e siècle : 8 personnes
  • 16e siècle : 9 personnes
  • 17e siècle : 32 personnes
  • 18e siècle : 44 personnes
  • 19e siècle : 76 personnes

Origine géographique des personnalités honorées

Si l’on excepte Léon Blondel (1801-1876) dont on ignore les lieux de naissance et de décès, les origines (continentale ou coloniale) des personnalités révèlent que 84 % sont nées en métropole et 13 dans ce qui relevait de colonies comme Pierre Le Moyne d’Iberville et d’Ardillières ainsi que Jean Baptiste Lemoine de Bienville, tous deux nés à Ville-Marie (aujourd’hui Montréal, Québec) :

Pays de naissanceNombrePourcentage
France15584,24%
Chypre126,52%
Canada42,17%
Martinique31,63%
Sénégal21,09%
La Réunion21,09%
Italie21,09%
Saint-Christophe10,54%
Île Maurice10,54%
Hollande10,54%
Espagne10,54%
Total184100,00%

Morts en métropole ou expatriés ?

Si l’on exclut Binot Paulmier de Gonneville, personnage sans doute imaginaire, ainsi que Thomas Lambert et Michel Jajolet de la Courbe dont nous ignorons le lieu de décès, les lieux de décès révèlent qu’un certain nombre de ces métropolitains sont toutefois décédés hors de la métropole, sur leur lieu de fonction, en combat dans leur colonie ou en mer lors d’une expédition ou de leur retour en métropole :

Pays de décèsNombrePourcentage
France10356,91%
Chypre137,18%
Canada94,97%
Viêtnam63,31%
Algérie52,76%
Israël42,21%
En mer31,66%
Madagascar31,66%
Sénégal31,66%
Allemagne21,10%
États-Unis21,10%
Guyane21,10%
Inde21,10%
Liban21,10%
Mali21,10%
Chine10,55%
Côte d’ivoire10,55%
Cuba10,55%
Espagne10,55%
Grèce10,55%
Haïti10,55%
Île Maurice10,55%
Îles Salomon10,55%
Italie10,55%
Martinique10,55%
Monte-Carlo10,55%
Norvège10,55%
Océan indien10,55%
Océan Pacifique10,55%
Rome10,55%
Saint-Kitts-et-Nevis10,55%
Suisse10,55%
Taïwan10,55%
Tchad10,55%
Turquie10,55%
Total181100,00%

Âge des impétrants

Si nous nous limitons aux personnes dont l’âge peut être connu, sois 181 sur les 185 noms extrapolés de la liste des inscriptions, la moyenne d’âge est de 62 ans.

Le moyenne d’âge des personnalités est de 62 ans quand l’âge médian est 64 ce qui laisse accroire que la liste honore davantage les parvenus à un certain statut social que des colons morts au combat ou des explorateurs disparus en mission.

Le plus âgé est Claude Guillouet d’Orvilliers qui vécut 100 ans, le plus jeune Jacques III de Lusignan, décédé à l’âge d’un an.

Nous laissons à chacun se faire son opinion sur cette liste « de la Reconnaissance française » se voulant être un Arc de triomphe qui mêle à la fois une personnalité comme Victor Schœlcher, deux saint (Charles de Foucauld et François de Laval) et Dominique de Gourgues surnommé le « vengeur de Matanzas » et dont l’inscription désigne explicitement son fait d’arme : « Venge le massacre des français à la Floride » : soixante espagnols furent tués et une quarantaine de prisonniers pendus en guise de représailles de l’attaque, le 20 septembre 1565, de Pedro Menéndez de Avilés, capitaine général de la flotte des Indes, « adelantado » de la Floride, des forts appartenant aux Français, et du massacre des colons qui s’étaient établis sur la rivière St. John’s.

Alors qu’Albert Laprade entendait constituer un Arc de triomphe colonial, notons que Charles-Mathieu-Isidore Decaen est l’un des rares, sinon le seul, dont le nom est effectivement gravé sous l’arc de triomphe de la place de l’Étoile (33e colonne du pilier Ouest) et Victor Schœlcher le seul à figurer parmi les « grands hommes de la liberté française », c’est-à-dire panthéonisé le 20 mai 1949.

Voir aussi

Citer cet article : Olivier Jacquot, « Le mur Ouest du Palais de la Porte Dorée : Panthéon colonialiste français ». Dans : Amoxcalli, ISSN 2606-6718, 10/01/2022. Disponible sur Internet, url : <https://amoxcalli.hypotheses.org/38010> (consulté le 25/05/2022).

Notes

  1. Voir « Ancien Musée National des Arts Africains et Océaniens, devenu Cité nationale de l’histoire de l’Immigration », POP : la plateforme ouverte du patrimoine, [s.d.]. Disponible sur Internet, url : <https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00086583>. []
  2. Voir « Le bas-relief de la façade du Palais de la Porte Dorée », Palais de la Porte Dorée. Disponible sur Internet, url : <https://www.palais-portedoree.fr/fr/le-bas-relief-de-la-facade-du-palais-de-la-porte-doree>. []
  3. Voir : Maingon, Claire, « Le Palais de la Porte-Dorée, témoignage de l’histoire coloniale », L’histoire par l’image, avril 2008. Disponible sur Internet, url : <https://histoire-image.org/fr/etudes/palais-porte-doree-temoignage-histoire-coloniale>. []
  4. Voir « Façade du palais de la Porte-Dorée », Wikipédia, 27 février 2021. Disponible sur Internet, url : <https://fr.wikipedia.org/wiki/Fa%C3%A7ade_du_palais_de_la_Porte-Dor%C3%A9e>. []
  5. Voir Jean-Pierre Dalbéra, « La façade arrière du Palais de la Porte Dorée (Paris) », flickr, 16 septembre 2017. Disponible sur Internet, url : <https://www.flickr.com/photos/dalbera/36476319384>. []
  6. Voir par exemple « L’histoire du Palais chez vous », Palais de la Porte Dorée. Disponible sur Internet, url : <https://www.palais-portedoree.fr/fr/l-histoire-du-palais-chez-vous>. []
  7. Voir la mention qui en est faite dans le parcours pédagogique, url : <https://www.palais-portedoree.fr/sites/default/files/parcours_pedago_palais.pdf> et <https://www.palais-portedoree.fr/sites/default/files/corrige_parcours_pedago_palais.pdf>. []
  8. Reverdy, Thomas B. ; Venayre, Sylvain, Jardin des colonies, [Paris] : Flammarion, DL 2017, 1 vol. (207 p.) ; 21 cm []
  9. Bocard, Hélène, Le Palais de la Porte dorée, Paris : Éditions du Patrimoine-Centre des monuments nationaux, DL 2018. []
  10. Voir « Palais de la publicité, M. Walter, architecte », L’Architecture, 1931, vol. XLIV, n° 9, p. 320. Disponible sur Internet, url : <https://portaildocumentaire.citedelarchitecture.fr/pdfjs/web/viewer.html?file=/Infodoc/ged/viewPortalPublished.ashx?eid%3DIFD_FICJOINT_FRAPN02_TURE_1931_09_PDF_1>. []
  11. Le Palais a laissé place à des habitations à bon marché (HBM) bâties en 1935 par Louis Madeline (1882-1962), voir : Les Habitations à Bon Marché de la ceinture de Paris : étude historique, Paris : APUR, 2017, 1 vol. (127 p.) : ill. en noir et en coul. Disponible sur Internet, url : <https://www.apur.org/sites/default/files/documents/habitations_bon_marche_ceinture_paris_historique.pdf>. []
  12. The Bancroft Library, University of California, Berkeley / Ville de Paris / BHVP. []
  13. Sic. []
  14. Voir : Farcinet, Charles (1824-1903), L’ancienne famille de Lusignan : recherches historiques sur le moyen âge en Poitou, Fontenay-le-Comte : Revue du Bas-Poitou, 1899, 1 vol. (83 p.). Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k669364> ; Eschavannes, E. d’, Notice historique sur la maison de Lusignan, son illustration en Occident et en Orient, Paris : J. Rouvier, 1853, 1 vol. 80 p.). Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5525164k>. []
  15. Ainsi nous avons opté pour quelques fonctions principales occupées par les personnes pendant les périodes incriminées. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search