Américain 38 : Arte de la lengua chiapaneca, compuesto por el Padre Fray Juan de Albornoz, de la Orden de Predicadores, de la provincia de San Vicente de Chiapas y Guatemala. 1691

Cote Américain 38
Ancienne cote R. 7463
Titre Arte de la lengua chiapaneca, compuesto por el Padre Fray Juan de Albornoz, de la Orden de Predicadores, de la provincia de San Vicente de Chiapas y Guatemala. 1691.
Autre(s) titre(s)
Type
Date 8 octobre 1691. XVIIe siècle.
Langue(s) Espagnol. Chiapaneco.
Support Papier
Importance matérielle 22 feuillets
Dimensions 210 x 150 mm
Reliure Demi-reliure.
Présentation du contenu
  • Ex-libris au premier contre-plat, de Brasseur de Bourbourg : « Ex Collectione Americana Domini Brasseur de Bourbourg » ; d’Alphonse Pinart : « Alph. Pinart, Sol Oriens Discutit Umbras, Serie E. 3, N° 106 » et numéro « 11 » du catalogue de vente (1883).
  • Brasseur de Bourbourg, en partie repris par le catalogue de vente (p. 2), indique,  p. 5-6 : « Ce document est aujourd’hui le seul monument connu de l’ancienne langue de Chiapas, compris les trois autres qui font partie de cette collection (voir Barrientos et Nuñez [)]. La lettre en est mauvaise et paraît être du milieu du XVIIe siècle. Le manuscrit est signé à la fin d’une autre encre, mais semble bien, de la même main que les corrections, « Fr. Juan de Albornoz ». Je n’ai rien découvert qui fût relatif à cet auteur. Tout ce que je sais de ce document, c’est qu’il provient d’Acala, paroisse voisine de Chiapa de Indios, où il était gardé avec le catéchisme de Barrientos et les deux opuscules chiapanèques de Nuñez, dans la famille d’Estevan Nucamendi, dernier gouverneur indigène de cette localité. Les quatre étaient reliés ensemble et on me les apporta, en 1859, par ordre de Don Angel Corso, alors gouverneur de l’état de Chiapas. Celui-ci m’en fit présent, ainsi que de plusieurs autres documents : il eut en même temps l’obligeance de faire réunir devant moi trois ou quatre vieillards, seuls restes de l’antique population indigène qui eussent conservé l’usage de leur langue. C’est d’eux que je tiens le court vocabulaire que j’en au composé. On peut donc considérer les quatre pièces de cette collection comme uniques aujourd’hui.
    Les Artes de la lengua de Chiapa, Zoques, Celdales y Cinacantecas, attribués au père Francisco de Cepdea, n’existent plus ou ne sont pas retrouvés. Ce religieux, en effet, n’en était pas l’auteur. Remesal dit seulement qu’il fut envoyé à Mexico,pour les y faire imprimer : « Se dió orden, écrit-il que el padre F. Francisco de Cepeda fuesse a Mexico y alla imprimiesse las artes de la lenguas de Chiapa, Zoques, Celdales y Cinacantecas, y el padre le hizó assi, y traxo impressas las artes muy corregidas y emendadas, y las repartieron por toda la tierra, etc. » Remesal, Hist. de Chiapa y Guatemala, lib. X, cap. XVI, pag. 637.
    On ne saurait guère attribuer ces différentes grammaires à un seul auteur ; elles n’étaient pas, d’ailleurs, contenues en un seul ouvrage, ainsi que le donne à entendre ici Remesal. Pour la langue tzendale, on avait l’Ars Tzedaica de Domingo de Ara […], ainsi que d’autres ouvrages, déjà préparés en d’autres langues.
    La langue, dite Chiapanèque, de la ville de Chiapa-de-Indios où elle était parlée, se bornait à cette localité, à celle d’Acal et à un très petit nombre d’autres villages voisins. Elle ne ressemble à aucun autre idiome parmi ceux qu’on parlait dans la province et ne paraît avoir d’analogie réelle qu’avec celle des Dirias de Nicaragua. Dans un document de ma collection, les Chiapanèques affirment qu’ils avaient colonisé une partie de cette province, plus de mille ans avant la conquête. Les autres langues de la province de Chiapas étaient le Tzendal, le Zotzil ou Zotzlem (autrement Cinacanteca) et le Zoqui. On en trouvera les grammaires et vocabulaires dans ma collection. »
Historique de la conservation
  • Milieu XVIIe s. : rédigé par Juan de Albornoz.
  • A appartenu à Estevan Nucamendi, gouverneur d’Acala de Chiapas.
  • Se trouve dans les collections de Don Angel Corso, gouverneur de l’Etat de Chiapas.
  • 1859, Angel Corso le donne à Étienne-Charles Brasseur de Bourbourg.
  • Entre en possession d’Alphonse Pinart.
  • 1883, il est acquis par la Bibliothèque nationale au cours de la vente de sa bibliothèque.
Informations sur les modalités d’entrée  Acq. Vente Pinart (1883). Le catalogue de vente annoté de la Harvard University indique en marge le prix atteint : « 31 » et l’acquéreur : « Vivien ».
Documents en relation John M. Weeks, The Library of Daniel Garrison Brinton, Philadelphia : University of Pennsylvania. Museum of Archaeology and Anthropology, 2002, p. 43, n° 68, mentionne une autre copie manuscrite du manuscrit de l’abbé Brasseur de Bourbourg, qui serait datée du 8 octobre 1691 : « Albornoz, Juan de. Arte de la lengua chiapenaca, compuesta por el R. P. Fr. Juan de Albornoz, de la Orden de Predicadores ; copiado de un manuscrito en poder del abate Brasseur. Mérida de Yucatán, 1870. 40 leaves. Br498. 12 Cal 12a. Manuscript ; explanations are given in Spanish, with examples in Chiapanec, and cover topics of grammar such as orthography, verb conjugations, tenses, participles, gerunds, nouns, and numbers. The manuscript is signed by Father Albornoz on October 8, 1691. »
Document de substitution Numérisation du microfilm de la Harold B. Lee Library (en provenance des archives de William Gates papers, MSS 279). Disponible en ligne, url : <http://cdm15999.contentdm.oclc.org/cdm/ref/collection/p15999coll16/id/52640>.
Informations sur le traitement Notice rédigée d’après le catalogue de Henri Omont, Catalogue des manuscrits américains de la Bibliothèque nationale, Paris : E. Champion, 1925, p. 14. Disponible en ligne, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10318620n/f26.item>.
Bibliographie
  • Brasseur de Bourbourg, Étienne-Charles, Bibliothèque mexico-guatemalienne : précédée d’un coup d’oeil sur les études américaines dans leur rapports avec les études classiques et suivie du tableau par ordre alphabétique des ouvrages de linguistique américaine contenus dans le même volume, rédigée et mise en ordre d’après les documents de sa collection américaine, Paris : Maisonneuve, 1871, p. 5-6. Disponible en ligne, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5489737d/f164.item>.
  • Albornoz, Juan de (Le P.) ; Barrientos, Luis (Le P.), Arte de la lengua Chiapenaca compuesto por el M. R. Padre Fray Juan de Albornoz ; y Doctrina cristiana en la misma lengua, escrita por el Padre Mtro Fray Luis Barrientos, Paris : Leroux ; San Francisco : A. -L. Bancroft, 1875, 1 vol. (72 p.). (Bibliothèque de linguistique et d’ethnographie américaines ; 1).
  • Catalogue des livres rares et précieux, manuscrits et imprimés principalement sur l’Amérique et sur les langues du monde entier, composant la bibliothèque de M. Alph.-L. Pinart et comprenant en totalité la bibliothèque Mexico-Guatémalienne de M. l’abbé Brasseur de Bourbourg : [vente du lundi 28 janvier au mardi 5 février 1884… rue des Bons-Enfants, 28 (Maison Silvestre), salle n° 1 par le ministère de Me Maurice Delestre,… assisté de M. Em. Paul,…], Paris : Vve A. Labitte, 1883, p. 2-3, n° 11. Disponible en ligne, url : <https://archive.org/details/cataloguedesliv00bourgoog>.
  • Ramón Freire Gálvez, El dominico ecijano, FRAY JUAN DE ALBORNOZ, misionero, predicador y defensor de los nativos de Chiapa y de su lengua chiapaneca, 2014. Disponible en ligne, url : <https://www.paginadeunecijano.com/publicaciones/rfg/Fray_Juan_de_Albornoz.pdf>.
  • Ruben Borden Eng, Notas en torno al Arte de la lengua chiapaneca de fray Juan de Albornoz, 8 p. Disponible en ligne, url : <https://www.academia.edu/1697587/_Notas_en_torno_al_Arte_de_la_lengua_chiapaneca_de_fray_Juan_de_Albornoz_>.
Lieu de conservation Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits
Coordonnées géographiques : latitude 48.862725
Coordonnées géographiques : longitude 2.287592
Principal lieu concerné Acala, Chiapas, Mexique
Coordonnées géographiques : latitude 16.5534979
Coordonnées géographiques : longitude -92.8069456


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Thanks for your marvelous posting! I genuinely enjoyed
    reading it, you can be a great author. I will be sure to
    bookmark your blog and will eventually come back someday.
    I want to encourage you to continue your great writing,
    have a nice day!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search