Parution : Pratiques religieuses et divinatoires des Aztèques

Pratiques religieuses et divinatoires des Aztèques

Créateur

  • Durand-Forest, Jacqueline de. Auteur

Ethnohistorienne et directeur de recherches honoraire au CNRS, Jacqueline de Durand-Forest a enseigné le nahuatl classique et les grands traits des civilisations mésoaméricaines à l’EHESS et à l’Université Paris VIII. On lui doit, entre autres publications : L’Histoire de la Vallée de Mexico selon Chimalpahin Quauhtlehuanitzin (XIe-XVIe siècles) (1987), et Les Aztèques (Guides Belles Lettres des Civilisations, 2008).

Résumé de l’éditeur

La vision aztèque du monde a favorisé le développement de techniques divinatoires censées conjurer un destin trop rigoureux, déterminé par le signe sous lequel chaque individu naissait. La tendance à interroger l’avenir persiste chez les Indiens du Mexique contemporain et témoigne de la permanence de ces conceptions. Confronter les témoignages des chroniqueurs et les observations des ethnologues est ainsi l’un des moyens de pénétrer la mentalité indigène : certains rites actuels éclairent en effet le symbolisme des manuscrits pictographiques précolombiens. Comme leur littérature en porte témoignage, les Aztèques ont développé un type de société en accord avec leurs conceptions religieuses et philosophiques, empreint d’un fatalisme et d’une peur eschatologique que seul le recours au sacrifice humain pouvait apaiser autrefois, et qui aujourd’hui semble trouver un écho dans la fête des morts. 

Quelques années après la Conquête espagnole, les douze premiers franciscains arrivés en 1524 en Nouvelle-Espagne (le futur Mexique), réunirent les hauts dignitaires aztèques pour leur présenter les grands traits de la religion catholique, et les convaincre d’abandonner la leur. Après maintes discussions, ceux-ci s’écrièrent : « Laissez-nous donc mourir, laissez-nous périr, puisque nos dieux sont morts ! » Ces paroles traduisent l’importance que les anciens Mexicains attachaient à leur religion. Qu’il s’agisse des guerriers, des marchands ou des artisans, chaque groupe de la société aztèque avait ses divinités protectrices auxquelles il rendait hommage. La vie publique et la vie privée étaient ainsi envahies par les rites et par les croyances. En s’établissant sur le Haut-Plateau du Mexique, les cueilleurs-chasseurs qu’étaient les Aztèques avaient adopté les divinités de la terre et de la pluie des grandes civilisations qui les y avaient précédés. Outre Tlaloc et Quezalcoatl, ils vouaient un culte particulier à Huitzilopochtli, leur dieu-patron, qui les avait guidés tout au long de leur migration, de leur installation et de leur montée en puissance. C’est à la fois par les manuscrits pictographiques, les œuvres dont ils furent les auteurs et les vestiges archéologiques, que les Aztèques nous permettent d’entrevoir ce que fut la culture nahuatl. Les fouilles encore en cours du Templo Mayor nous éclairent sur leurs croyances religieuses et leurs implications quotidiennes. Leur société était en accord avec leurs conceptions religieuses et philosophiques, empreintes de fatalisme et d’une peur eschatologique que l’observation des règles morales, le recours à la divination et en dernier ressort au sacrifice humain tentaient d’atténuer. 

Présentation

Sommaire

Préambule

I. La Vallée de Mexico avant les Aztèques
Aux origines
La période classique
Période postclassique initiale – Tula (950-1150 ap. J.-C.)

II. Les Mexica-Azteca, de la migration à l’installation
Les premiers temps : migration et mythologie
L’installation des Mexica-Azteca sur le Haut Plateau central

Première partie
PRATIQUES RELIGIEUSES DES AZTÈQUES


III. Le Panthéon aztèque
Caractéristiques de la religion aztèque
Les dieux créateurs et les divinités principales
Tlaloc et les dieux de la pluie et de la fertilité
Divinités stellaires, de la guerre et du sacrifice humain
Quetzalcoatl

IV. Double consécration : de l’oratoire au Templo Mayor
De la puissance temporelle des Aztèques et de celle de Huitzilopochtli
Des dimensions du Templo Mayor
Les offrandes découvertes au Templo Mayor
Le Templo Mayor, lieu de culte et observatoire astronomique
Autres bâtiments et sources du Centre cérémoniel

V. Autres sanctuaires
Tlatelolco
Sanctuaires situés sur les sommets voisins de Mexico Tenochtitlan
Rites en dehors des sept Sanctuaires

VI. Fêtes célébrées
Première fête en Huey Tozoztli
Deuxième fête en Huey Tecuilhuitl
Troisième fête en Ochpaniztli

VII. Offrandes individuelles, sacrifice humain et offrandes comptées
Les Offrandes individuelles
Le calmecac, lieu de formation intellectuelle et morale
Le sacrifice humain
Sacrifices d’animaux
Les pyramides, lieux de sépultures
Du sacrifice humain à Tenochtitlan
Symbolisme des tzompantli, des crânes et des ossements
Les offrandes comptées
Les offrandes comptées à l’époque précolombienne dans trois Códices
Époque actuelle


Seconde partie
PRATIQUES DIVINATOIRES DES AZTÈQUES


VIII. Présages, astrologie et prédictions
Présages
Les trois calendriers
(divinatoire, solaire et vénusien)
Prédire l’avenir : « l’astrologie judiciaire »
Devins et guérisseurs
La divination induite et les plantes hallucinogènes
Systèmes calendaires actuels en mésoamerique

IX. Huehuetlahtolli et Conjuros
Les Huehuetlahtolli (« l’Ancienne Parole »)
Les conjuros ou invocations
Invocations thérapeutiques
Les trois entités animiques
Croyances à l’époque moderne
La perte de l’âme tonacahualiztli

X. Les danses
À l’époque précolombienne
Les danses à l’époque actuelle

XI. Pélerinages et déplacements rituels
À l’époque précolombienne
Manifestations religieuses actuelles

Conclusion
Dans le Mexique central


Bibliographie
Archéologie – civilisations – astronomie
Études ethnohistoriques
Religion
Calendriers – divination
Anthropologie

La neuvième Treizaine
Ce Coatl (1 Serpent) du Codex Borbonicus

Glossaire
Index des noms de divinités
Tables des illustrations et des cartes

Informations pratiques

  • Éditeur : Paris : Les Belles lettres
  • Date de parution : 2020
  • Description matérielle : 1 vol. (380 p.) : 23 ill., 2 cartes, couv. ill. en coul. ; 23 cm
  • Collection : (Realia ; 38).
  • Notes : Glossaire
  • Annexes : Notes bibliogr. en bas de page. Bibliogr. p. [339]-350. Index.
  • ISBN 978-2-251-45082-7 (br.) : 24,50 EUR
  • EAN 9782251450827

Localisations



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 8 juin). Parution : Pratiques religieuses et divinatoires des Aztèques. Amoxcalli. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b3nj

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search