Marc Thouvenot

Amoxcalli se propose de publier un modeste dictionnaire prosopographique des chercheurs, ethnologues, copistes, collectionneurs de codex méso-américains.
Amoxcalli propone publicar un modesto diccionario prosopográfico de investigadores mesoamericanos, etnólogos, copistas y recolectores de códices.
Amoxcalli proposes to publish a modest prosopographic dictionary of Mesoamerican researchers, ethnologists, copyists, and codex collectors.

Pays France
Langue(s) Français
Sexe Masculin
Naissance 1947-…
Mort 
Marc Thouvenot © Marc Thouvenot
Marc Thouvenot © Marc Thouvenot
  • Notice

Titulaire d’une thèse de 3e cycle en Ethnologie (Paris V, 1976), soutenue sous la direction de Jacques Soustelle, sur “Chalchihuitl”, le jade chez les Aztèques, Marc Thouvenot est aussi titulaire d’une thèse de doctorat en Études latino-américaines menée sous la direction du même, à l’École des hautes études en sciences sociales en 1987, sur le Codex xolotl : étude d’une des composantes de son écriture : les glyphes : dictionnaire des éléments constitutifs des glyphes. Au cours de sa carrière, Marc Thouvenot, désormais à la retraite, fut chargé de recherche au CNRS, membre de l’Unité Mixte de Recherche SeDyL (Structure et Dynamique des Langues), laboratoire de sciences du langage ayant trois tutelles : le CNRS (UMR 8202), l’INALCO, et l’IRD (UR 135), contribuant régulièrement à sa revue d’ethnolinguistique amérindienne Amerindia, url : <https://amerindia.cnrs.fr/>.

Il a élaboré plusieurs programmes informatiques afin de faciliter les recherches lexicographiques et grammaticales dans les sources coloniales en nahuatl :

  • un dictionnaire de dictionnaires pictographiques (TLACHIA) ;
  • un moteur de recherche polygraphe (TEMOA) ;
  • un programme d’analyse morphologique du nahuatl (CHACHALACA).

Développés sous forme de programmes exécutables, ces outils furent diffusés gratuitement par les Editions SUP-INFOR (http://www.sup-infor.com/index.htm) dirigées par Marc Thouvenot, qui proposent par ailleurs de nombreuses ressources utiles à l’américaniste.

En plus d’être un précurseur des humanités numériques sur les cultures et langues pré-hispaniques, Marc Thouvenot s’est inscrit dans le mouvement de la science ouverte, offrant ses programmes mais aussi ses publications en accès ouvert via son site personnel, url : <http://thouvenotmarc.com/>, qui lui permet de diffuser ses livres, programmes, dictionnaires, chapitres de livres, articles et paléographies.

Les outils de Marc Thouvenot n’ont pas manqué d’intéresser l’université nationale autonome du Mexique (Universidad Nacional Autónoma de México, UNAM) au point qu’elle les a repris pour les mettre en ligne :

En 2004, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres octroya son prix du duc de Loubat aux travaux de Marc Thouvenot :

  • Thouvenot, Marc, Traitement informatique des sources aztèques du Mexique ancien : accès aux textes pictographiques et alphabétiques nahuatl, Paris : Centre d’Études des Langues indigènes d’Amérique (CELIA, C.N.R.S.), 2004, 1 fasc. (168 p.) : ill. en coul. + 1 dévédérom2.

Ces productions informatiques, leur historique et leur fonctionnement, sont décrites dans l’ouvrage : Herramientas digitales para estudiar la cultura náhuatl, paru en accès ouvert en 20233.

Son expérience et les programmes qu’il a développés autour de la langue nahuatl ont été à la base d’autres travaux, notamment ceux mis en œuvre par Joséphine Castaing autour des langues quechua, aimara, tupí et guaraní, avec le projet de recherche Lenguas generales de América del Sur (LANGAS, url : <https://langas.cnrs.fr/>).

Marc Thouvenot a aussi créé, avec Ónix Acevedo Frómeta, la galerie Nepantla (http://www.nepantla.net/) pour diffuser les produits culturels et valoriser des créateurs appartenant aux mondes mexicain comme français, afin de favoriser le rapprochement entre les deux cultures. Marc Thouvenot présente ce projet culturel comme « la nef des fous qui fait le pont entre le Mexique et la France ».



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 3 mai). Marc Thouvenot. Amoxcalli. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b3xs

  1. La première édition du site fut diffusée sous forme de DVD interactif par l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (Instituto Nacional de Antropología e Historia, INAH) en 2009. []
  2. Thouvenot, Marc, « ‘Amoxcalli’ : publication du fonds mexicain de la Bibliothèque nationale de France en cédéroms », Journal de la Société des Américanistes, 1998, vol. 84, n° 2, p. 51-70. Disponible sur Internet (payant), url : <http://www.jstor.org/stable/24605871>. []
  3. Voir : Jacquot, Olivier, « Parution : Herramientas digitales para estudiar la cultura náhuatl », Amoxcalli, 28 avril 2023. Disponible sur Internet, url : <https://amoxcalli.hypotheses.org/60640>. []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search