Acte de naissance d’Augustine Elie, épouse Goupil

L’industriel Eugène Goupil (1831-1895), fabricant de perles métalliques à Chaumontel dans le Val-d’Oise, a aussi laissé son nom dans le monde des américanistes pour avoir acquis la collection de manuscrits mexicains constituée au Mexique par Joseph-Marius Alexis Aubin (1802-1891).

Si l’historiographie s’est penchée sur sa collection et les actes de donations entre sa veuve Augustine Elie Goupil et la Bibliothèque Nationale, les données biographiques relatives au collectionneur et à sa veuve restent lacunaires.

La numérisation des actes d’État-civil menée par les archives départementales nous permettent de communiquer ce qu’il reste de l’acte de naissance d’Augustine Elie :

Archives départementales de Paris, Fichiers de l'état civil reconstitué, Naissances, V3E/N 842, vue 81.
Archives départementales de Paris, Fichiers de l’état civil reconstitué, Naissances, V3E/N 842, vue 81.
Archives départementales de Paris, Fichiers de l'état civil reconstitué, Naissances, 5Mi1 569.
Archives départementales de Paris, Fichiers de l’état civil reconstitué, Naissances, 5Mi1 569.

(60.)
Préfecture du département de la Seine
Acte de naissance
Rétabli en vertu de la Loi du 12 février 1872.
IIe arrondissement de Paris — Année 1844

[Cachet :] Reconstitution / des actes de l’État-civil
Dépôt central

Date 13 Xbre
302
Nom Elie
Prénoms Augustine

Renseignements extrait de l’Acte de mariage
Goupil-Elie
du 14 mai 1864
Registre n°
Le Maire du 1r arrondissement
VLemoine
[Cachet :] République française / Mairie du 1er arrondt / Paris
Ferdinand Bouché — 6940

L’an mil huit cent quarante quatre le treize décembre est née à Paris, sur le deuxième arrondissement, Augustine Elie, du sexe féminin, fille Emmanuel Auguste Elie et de Adèle Marie Augustine Traizet son épouse.

Le Membre de la commission.
J. Cramais [?]

Comme on le lit, l’acte de naissance conservé par les Archives départementales de Paris fut reconstitué à partir de l’acte de mariage. Cette entreprise de reconstitution de l’état civil antérieur à 1860 fut lancée en 1872, pour tenter de reconstruire les actes détruits après les incendies du Palais de justice de Paris le 23 mai 1871 et de l’Hôtel de Ville et de ses annexes le 24 mai 1871, au cours de la Commune.

Aujourd’hui, la source principale pour retracer la généalogie d’Augustine Elie est son acte de mariage avec Eugène Goupil1.



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 21 août). Acte de naissance d’Augustine Elie, épouse Goupil. Amoxcalli. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b40y

  1. Voir : Jacquot, Olivier, « Acte de mariage de Charles Eugène Espiridion Goupil et d’Augustine Elie », Amoxcalli, 21 août 2023. Disponible sur Internet, url : <https://amoxcalli.hypotheses.org/64646>. []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search