Américain 51 : Vidas de santos, en forma de homelias, en lengua pokoman de Amatitan, ordenadas por el Padre Fray Pedro Moran, en este convento de N. P. Santo Domingo de Goathemala.

Cote Américain 51
Ancienne cote
Titre Vidas de santos, en forma de homelias, en lengua pokoman de Amatitan, ordenadas por el Padre Fray Pedro Moran, en este convento de N. P. Santo Domingo de Goathemala.
Autre(s) titre(s)
Type
Date XVIIIe siècle
Langue(s) Pocomam. Espagnol
Support Papier
Importance matérielle 87 feuillets
Dimensions 295 x 205 mm
Reliure Demi-reliure1
Présentation du contenu
  • SS. André, Barbe, Nicolas, Léocadie, Lucie, Dominique de Silos, Thomas, Anastasie, Étienne, Jean évangéliste, Thomas de Cantorbéry, Silvestre, Paul hermite, Macaire, Antoine, Fabien, Sébastien, Agnès, Vincent, Alphonse de Tolède et Conversion de S. Paul.
  • Ex-libris de Brasseur de Bourbourg : « Ex Collectione Americana Domini Brasseur de Bourbourg » ; d’Alphonse Pinart : « Alph. Pinart, Sol Oriens Discutit Umbras » et numéro « 643 » du catalogue de vente (1883).
  • Brasseur de Bourbourg, dans sa Bibliothèque mexico-guatemalienne, p. 104-105, indique (repris par le catalogue de vente, p. 111) : “comprenant une suite d’homélies en langue pokomane avec la traduction espagnole interlinéaire, suivie de notes et explications, évidemment faites pour faciliter l’étude de la langue aux élèves. C’est un ouvrage copieux et abondant, et le seul de ce genre que je connaisse.
    La langue Pokomane, dont il est ici question, se parlait encore au temps de Juarros, aux environs du faubourg de la Candelaria, à Guatémala, à Amatitan et à Mixco, ainsi qu’à Petapa, localités qui ne sont pas à une distance considérable de la capitale actuelle. On trouvait encore le Pokoman à Chalchuapa, dans le Salvador, non loin de la frontière guatémalienne, à San Luis Xilotepeque, dans la république guatémalienne, département de Chiquimula, et à Mita, dans celui de Jutiapa. Pour retrouver ensuite cette langue, il faut aller jusqu’à l’extrémité N.-O. de la république, à Jacaltenango et à Soloma, où elle se parle encoure aujourd’hui. Partout ailleurs, le nombre des indigènes qui parlaient Pocoman, a considérablement diminué. Cette langue est entièrement distincte du Mam ; quant au Poconchi, qui se parle à San Cristobal et à Taktic, dans la Verapaz, c’est un dialecte du pocoman, avec des différences assez notables. On ne connaît jusqu’à présent de ces langues que l’abrégé et la grammaire qu’on trouve à la suite de la première édition française des voyages de Thomas Gage, et un petit vocabulaire publié par M. le Dr Scherzer, à Vienne.”
Historique de la conservation
  • Rédigé par Pedro Morán au couvent de Santo Domingo de Guatemala, 1720.
  • Collection Étienne-Charles Brasseur de Bourbourg.
  • Collection Alphonse Pinart.
  • 1883, il est acquis par la Bibliothèque nationale au cours de la vente de sa bibliothèque.
Informations sur les modalités d’entrée Acq. Vente Pinart (1883). Le catalogue de vente annoté de la Harvard University indique en marge le prix atteint : « 60 ».
Document de substitution
Documents en relation
Informations sur le traitement Notice rédigée d’après le catalogue de Henri Omont, Catalogue des manuscrits américains de la Bibliothèque nationale, Paris : E. Champion, 1925, p. 16-17. Disponible en ligne, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10318620n/f28.item>.
Bibliographie
  • Étienne-Charles Brasseur de Bourbourg, Bibliothèque mexico-guatemalienne : précédée d’un coup d’oeil sur les études américaines dans leur rapports avec les études classiques et suivie du tableau par ordre alphabétique des ouvrages de linguistique américaine contenus dans le même volume, rédigée et mise en ordre d’après les documents de sa collection américaine, Paris : Maisonneuve, 1871, p. 104-105. Disponible en ligne, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5489737d/f159.item>.
  • Catalogue des livres rares et précieux, manuscrits et imprimés principalement sur l’Amérique et sur les langues du monde entier, composant la bibliothèque de M. Alph.-L. Pinart et comprenant en totalité la bibliothèque Mexico-Guatémalienne de M. l’abbé Brasseur de Bourbourg : [vente du lundi 28 janvier au mardi 5 février 1884… rue des Bons-Enfants, 28 (Maison Silvestre), salle n° 1 par le ministère de Me Maurice Delestre,… assisté de M. Em. Paul,…], Paris : Vve A. Labitte, 1883, p. 111, n° 643. Disponible en ligne, url : <https://archive.org/stream/cataloguedesliv00bourgoog>.
  • Henri Omont, Catalogue des manuscrits américains de la Bibliothèque nationale, Paris : E. Champion, 1925, p. 16-17. Disponible en ligne, url : <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10318620n/f28.item>.
Lieu de conservation Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits
Coordonnées géographiques : latitude 48.862725
Coordonnées géographiques : longitude 2.287592
Principal lieu concerné Hotel Museo Casa Santo Domingo, 3a Calle Oriente 28 A, Antigua Guatemala, Guatemala
Coordonnées géographiques : latitude 14.558493
Coordonnées géographiques : longitude -90.72836530000001

  1. Le catalogue de vente, p. 111, rajoute : “chag. La Vall.” []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.