Xe Colloque International « México Francia » : Mémoires et sensibilités : Regards sur les migrations franco-mexicaines (04/2019)

Argument

Après vingt années d’activité créative – colloques, séminaires, journées d’études, conférences, publication de sources et d’ouvrages, formation d’étudiants, échanges universitaires, site Internet – le projet de recherche « México Francia » souhaite lancer une réflexion critique sur les recherches accomplies, identifier ses apports théoriques et méthodologiques et évaluer ses influences sur l’historiographie. Pour répondre à ce défi, la thématique du Xe Colloque International « México Francia » s’articulera autour des regards sur les migrations franco mexicaines à partir de trois axes :

  • Nouveaux regards
  • Construction des regards
  • Dialogues avec l’historiographie mexicaine

Cet événement se propose d’établir un bilan de la construction d’un objet d’étude – le sens des migrations franco mexicaines dans l’histoire et la culture -, de l’utilisation d’une perspective – la mondialisation – et de l’utilité d’une problématique – la sensibilité générée par le phénomène de migration. En même temps, il offrira l’occasion de situer les productions du projet « México Francia » dans l’univers de l’historiographie, principalement mexicaine, diffusée aux États-Unis, au Mexique et en Europe, afin d’évaluer ses apports, d’identifier ses limites et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche. Un bilan apparaît nécessaire afin de rénover et de poursuivre une aventure intellectuelle qui fédère actuellement une cinquantaine d’historiens et d’étudiants issus d’universités mexicaines, françaises et étasuniennes.

La problématique de la construction des sensibilités, complexe pour ce qui est de sa définition, imprévisible quant à sa portée, créative dans ses propositions, pose beaucoup de questions. Comment l’utiliser pour l’histoire des migrations ? Sous quels aspects se convertit-elle en guide pour la recherche, en prisme pour l’analyse, en stratégie d’écriture du passé ? Jusqu’à quel point contribue-t-elle à expliquer les aspirations à la modernité induites par la francisation de la société mexicaine ? Quels conflits d’interprétation provoque-t-elle ? En d’autres termes, quelles pratiques mettons-nous en œuvre pour construire un regard sur l’histoire des migrations ? Et surtout, quel fut le parcours de ces pratiques historiques – entre permanences, transformations et déconstructions (J.Derrida) –  qui ont produit ces regards ?

Cependant, si les documents constituent toujours la base de la reconstruction du passé (Langlois et Seignobos), après vingt ans de pratique historique, il semble opportun de s’interroger : quels types de documents avons-nous utilisés pour nos recherches ? Quels procédés – de critique et de méthode – avons-nous appliqué pour identifier et valider ces documents ? Quels outils utilisons-nous ou construisons-nous pour extraire et exploiter les informations que contiennent ces documents ? Comment les faisons-nous « parler » ? En d’autres termes, quelles sont les pratiques que nous suivons pour transformer une trace du passé document authentique ou non – en une source pour nos recherches ?  Ce colloque sera l’occasion d’évaluer la construction des sources, d’en révéler certaines encore peu explorées et de réfléchir sur les relations complexes entre les pratiques de l’historien dans la construction des sources et son rôle, quelquefois déterminant, dans l’écriture du passé (R. Chartier).

Ce colloque lance un appel à la communauté universitaire et scientifique afin de réaliser, ensemble, un bilan minutieux et critique des forces et des limites du projet de recherche « México Francia » dans le paysage de l’historiographie aux États-Unis, au Mexique et en Europe. C’est sur cette base que s’établira un dialogue comparatif avec les chercheurs qui travaillent sur les migrations françaises vers d’autres latitudes. Cette confrontation permettra d’explorer le sens de ce phénomène dans l’histoire et la culture et de déterminer ses apports et ses enseignements pour faire face aux défis générés par la mondialisation et le nomadisme actuels.  

Méthodes de travail

Les différentes communications seront réparties par axes d’analyse, auxquels seront consacrées une ou deux sessions pendant les journées du colloque. Elles seront présentées sous forme de synthèses et ne devront pas excéder 20 minutes de temps de parole, afin de donner plus de place aux échanges.

C’est pourquoi les communications devront être accessibles aux participants sur le site du laboratoire virtuel www.mexicofrancia.org au plus tard quelques jours avant le colloque afin que leur lecture puisse nourrir la discussion ; elles seront enrichies par cette réflexion collective, donnant ainsi la possibilité à leurs auteurs de les affiner en vue de leur publication  dans les chapitres du VIIIème ouvrage du projet « Mexico Francia ».  

Informations pratiques

  • Du 3 au 6 avril 2019
  • Les langues du colloque sont : français et espagnol
  • 12 octobre 2018  : Les personnes intéressées envoient le titre de leur communication, avec un résumé de 250 mots, ainsi qu’un bref CV. 
  • 31 octobre 2018 : Après examen des propositions, les lettres d’acceptation seront envoyées, ainsi que le programme prévisionnel.
  • 14 février 2019 : Réception des communications par courrier électronique.
  • 21 mars 2019 : Les communications seront disponibles sur le site du Laboratoire virtuel México Francia : http://www.mexicofrancia.org
  • Informes y contactoXcoloquemexicofrancia@gmail.com

Comité d’organisation

  • Annick Foucrier, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Jean-Marie Lassus, Université de Nantes
  • René Ceceña, Centro de Estudios Mexicanos UNAM-Francia
  • Javier Pérez Siller, Benemérita Universidad Autónoma de Puebla    

Comité scientifique

  • Claude Bataillon
  • Jacqueline Covo-Maurice
  • Annick Lempérière
  • Jean Meyer

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search