Parution : Nahuatocaitl, Apellidos nahuas de Puebla. (Senderos hacia nuestra cultura originaria)

Auteur(s)

  • Auteur : Irma Xóchitl Cuauhtémoc Xicoténcatl
  • Illustrateur : Francisco Ramiro López Feria

Argument

L’ouvrage aborde la signification des noms de famille d’origine nahuatl particulièrement dans la région de Puebla, au Mexique (surtout dans des zones telles que Cholulas, Cuautlancingo, Amozoc, ou comme Xochimehuacán, La Resurrección, San Miguel Canoa, San Aparicio, Tecola, San Baltazar Tetela, Totimehuacán). Cette langue, reconnue langue nationale du Mexique selon sa Constitution, compte près de 2 millions de locuteurs. Rappelons que le Mexique compte plus de 290 langues vivantes1.

La Constitution mexicaine reconnaît le pluri-culturalisme du pays fondé sur les peuples autochtones et la loi générale sur les droits linguistiques des peuples autochtones (2003) établit l’espagnol et 68 langues autochtones comme langues du pays.

Cependant, malgré cet arsenal juridique, les langues autochtones, dont la langue Nahuatl, restent dévaluées au profit de l’espagnol qui est devenu, depuis la Conquête, la langue des domaines scolaire, juridique, administratif et du travail.

L’objectif de l’ouvrage est d’étudier les noms de famille, reflets des systèmes de parenté, des formes d’organisation politique et économique de la société nahuatl. L’ouvrage donne ainsi la signification des noms de famille comme Cuautle, Aca, Tepetl, Ahuatzi, Apanco, Papaqui. Il aborde des noms de famille comme Cuate ou Chanes, des hispanisations de noms nahuatl, des toponymies (Cholula, Tlaxcala, etc.) et des gentilés (Cholulteca, Mexicano, etc.), ou des nominations hybrides combinant l’espagnol et le Nahuatl, comme Trigotenco, Castillotla, Morillotla.

C’est aussi un ouvrage militant qui vise à oeuvrer à la reconnaissance des expressions linguistiques et culturelles des peuples autochtones.

Si des études de linguistes se sont penchées sur la persistance orale de la langue, l’étude de l’abondance de patronymes nahuas de la vallée de Puebla-Tlaxcala est plus originale puisqu’elle entend montrer que l’emploi de patronymes nahuas dans l’onomastique constitue une forme de persistance linguistique malgré la perte de la langue originale. L’ouvrage propose un recensement de 250 noms de famille relevés dans la vallée de Puebla-Tlaxcala et qui permettent d’entrer dans le système onomastique de la culture Nahuatl et donc dans la cosmovision de ces ancêtres de la culture contemporaine mexicaine puisque les noms se réfèrent à différents aspects de la culture méso-américaine.

4e de couverture

Nahuatocaitl, Apellidos nahuas de Puebla es una mirada innovadora al estudio de esta lengua originaria, porque se sumerge en el desconocido mundo del significado de los apellidos y nombres de lugares que dan identidad a los habitantes de este municipio, creando una cercanía y revaloración del pasado prehispánico.

Informations pratiques

  • Absent en France (en 2020)
Tableau de fréquence de noms.
  1. Cf. https://www.ethnologue.com/ []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search